SENEGAL-FRANCE-BASKET: La fédération française retient les basketteurs Badiane, Gomis et Sy



SENEGAL-FRANCE-BASKET: La fédération française retient les basketteurs Badiane, Gomis et Sy
La Fédération française de basket (FFBB), sollicitée pour libérer les joueurs Pape Badiane, Joseph Gomis et Pape Sy, a opposé un niet catégorique, rapporte l’édition en ligne du journal L’Equipe, visitée mardi par l’APS.

‘’Concernant Badiane, Gomis et Sy, la Fédération française n’a pas souhaité donner suite’’, indique le quotidien sportif qui révèle que la Fédération sénégalaise de basket avait ‘’effectué une requête auprès de la FFBB afin que celle-ci libère ces trois joueurs, comme cela est désormais possible’’.

‘’Pape Badiane (23 capes en 2007 et 2008) et Joseph Gomis (58 sélections entre 2002 et 2009), ainsi que l’un des douze Français sous contrat en NBA, Pape Sy (Atlanta) ont été ciblés par l’entraîneur de l’équipe du Sénégal Alain Weisz et figurent en bonne place parmi les 28 joueurs.’’

La règlementation de la FIBA permet à des joueurs qui ont déjà porté un maillot national d’opter pour une nouvelle destination sportive avec l’aval de leur fédération d’origine.

‘’C’est ainsi que grâce à ce système, Vasco Evtimov avait joué 32 matches avec la France avant de disputer l’Euro 2009 avec la Bulgarie’’, rappelle le site.

Source: APS


Mercredi 22 Juin 2011 - 11:55




1.Posté par hamedin le 22/06/2011 12:53
L´esclavage est encore de nos jours une triste réalité. La preuve? L´article que vous avez sous vos yeux. Triste destin de l´Africain qui n´est réellement sur terre que pour faire la prospérité des autres, mourir pour l´autre et, oh scandale! Fier de s´auto-proclamer tubaab à l´instar de cette inqualifiable rama Yade. Ce serait intéressant de connaître l´opinion de Badiane, Gomis et Sy. Que pensent-ils de cet acte d´esclavagisme de la pire espèce? Il n´est pas trop tard. Que ces fils du continent africain montrent qu´ils sont de dignes successeurs de ces valeureux athlètes African-Americans qui, dans les années 60, en signe de solidarité avec leurs frères et sœurs victimes de l´abominable discrimination raciale de l´Amérique dite blanche, soulevèrent le poing vers le ciel. Revenez à l´Afrique!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter