SIAGRO 2016: «Nous n’avons pas peur de la concurrence», François Burgaud



Pour sa dixième participation au SIAGRO, l’ADEPTA a réuni 41 entreprises françaises au CICES, organisées en quatre (4) pôles thématiques (Grandes cultures et maraîchage, Elevage bovin et aviculture, Industries Agro-alimentaire, Institutions de financement et de recherche).
 
Expliquant le rôle que peut jouer les sociétés françaises dans l’agro-alimentaire, le président de l’Association pour le Développement des Echanges Internationaux des Produits et Techniques Agro-alimentaires (ADEPTA) souligne: «Ce que peut fait les sociétés françaises dans le domaine agro-alimentaire, a ce niveau, il y a des volets importants. Il y a le domaine de l’aviculture, dans le domaine des politiques de fruits et légumes. Il y a aussi la dimension commerciale de la technologie française ».

François Burgaud de rappeler que « ce salon est une référence, qui reste le plus important de nos jours. La perception que le Sénégal offre est extrêmement importante ». 
 

«Qu’il s’agit des acteurs des professionnels, d’investissement de matériel, de partage technologique, tous les acteurs dans ce domaine en France sont mobilisés pour le succès des initiatives du président de la République pour le plan Sénégal Emergent (Pse) », dira ce dernier sur la  "détermination des acteurs gouvernementaux". 
 

L'Ambassadeur de France au Sénégal est revenu pour sa part sur l’intérêt de ce salon. « Ce Siara, va être une foire importante notamment pour les organisations professionnelles sénégalaises et l’ensemble des entreprises de production agro-alimentaire. Le SIAGRO est un salon des équipements pour ces entreprises», déclare Jean Félix-Paganon. 
 
Selon lui, « la France reste aujourd’hui, le premier partenaire économique du Sénégal, c’est le premier partenaire commercial, dans l’agriculture, c’est aussi le premier partenaire financier. Nos amis Sénégalais recherchent les meilleurs produits, les meilleurs prix, dans ce domaine là, nous n’avons avoir peur de la concurrence. Au contraire, la présence forte de nos entreprises dans ce salon démontre qu’il n’y a pas de retrait». 

Exposant, Laurent Monnereau de l'entreprise Pierre Guerin technologie dans le domaine dans la fabrication des produits liquides alimentaires comme le lait et avec un chiffre d'affaires de plus de 42 milliards, d'indiquer que "des pays  comme le Sénégal sont très importants en développant des industriels agro-alimentaires". 

Plusieurs autorités étaient présentes à ce salon international, entres autres, Dogo Seck, secrétaire général de l’agriculture, Dr Mamadou Ousseynou Sakho, secrétaire général de l’Elevage, Aliou Dia, représentant des agriculteurs du Sénégal.
 
 




 



Mardi 15 Mars 2016 - 13:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter