SOMME DE PROUVER 5 MILLIARDS D’AVOIRS : Abdoulaye Baldé en route pour Reubeuss ?



Abdoulaye Baldé en route pour Reubeuss ?


D’aucuns pensaient qu’ils pourraient se tirer d’affaires avec la victoire qu’il a obtenue lors des élections municipales à Ziguinchor face au régime de Macky Sall. Mais c’était sans compter avec le détermination du régime de salle qui veut certainement prouver que la traque des biens mal acquis va continuer sans l’ex-Premier ministre, Aminata Touré. Ce vendredi, l’ancien ministre de l’Industrie et des mines sous le régime libéral, Abdoulaye Baldé a reçu une mise en demeure de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) pour justifier dans un mois 5 milliards d’avoirs.
Il suit ainsi son ancien collègue karim Wade qui, après avoir reçu sa mise en demeure a été incarcérée à la prison centrale de Reubeuss. Abdoulaye Baldé peut-il éviter la prison ? En tout cas, il dit à qui veut l’entendre qu’il est blanc comme neige. « Ils n’ont rien contre moi. J’ai honte pour mon pays », a-t-il lancé. Auparavant, il avait averti : « si le procureur Alioune Ndao veut la guerre, il l’aura ».
Les avoirs visés comprennent des biens immobiliers, des comptes bancaires, des voitures. Les partisans du maire de Ziguinchor ont sonné la mobilisation pour certainement donner un caractère politique aux poursuites contre leur leader. Pourront-ils tenir jusqu’à pousser l’Etat du Sénégal au recul ? Avec fermeté, la police a dispersé les partisans de M. Baldé. Des gaz lacrymogènes ont été lancés contre les militants.

Abdoulaye Baldé a été ministre des forces armées, puis ministre de l’Industrie et des mines. Commissaire de police de formation, Il a également eu à occuper les fonctions de secrétaire général de la présidence de la République. Il fut directeur exécutif de l’Agence pour l’organisation de la conférence islamique (Anoci), la structure qui avait été créée pour la tenue du sommet de la Ummah islamique à Dakar en 2008. Après la défaite du président Wade en 2012, Abdoulaye Baldé a créé son propre parti politique, l’Union des centristes (Ucs). Avec son parti, il a pu gagner les élections municipales à Ziguinchor face au régime du président Sall.





Samedi 12 Juillet 2014 - 03:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter