SOUARE, CISS, SANKHARE, BABY : Aliou Cissé renforce sa gauche

Pape Ndiaye Souaré, Saliou Ciss, Younousse Sankharé, Amara Baby. Dans son histoire récente, c’est sans nul doute la première fois que la sélection du Sénégal compte autant de gauchers



Face à l’Algérie, en amical le 13 octobre dernier à Alger (1-0), ils n’étaient que deux dans l’effectif d’Aliou Cissé. en direction du dernier tour des préliminaires du Mondial 2018 contre Madagascar, le sélectionneur a porté à quatre le nombre de gauchers dans son équipe.

Forfait pour blessure contre les Fennecs d’Algérie, pape Ndiaye Souaré a été rappelé, même si sa participation au déplacement à Antananarivo fait l’objet de conjectures. en effet, le latéral gauche a retrouvé les pelouses avec Crystal palace juste après le match amical d’Alger, pour ensuite briller par son absence lors des trois dernières sorties de son club en premier league anglaise.

Si sa présence contre les Baréa malgaches est effective, Souaré sera soumis à rude concurrence par son ancien coéquipier de l’institut Diambars, Saliou Ciss. rappelé par Aliou Cissé après une longue absence de la tanière, le latéral gauche de valenciennes a livré une prestation probante contre l’Algérie qui a poussé le sélectionneur à lui renouveler sa confiance pour la double confrontation avec Madagascar.

Au milieu de terrain, Younousse Sankharé, qui a étrenné son premier maillot floqué de la tête de lion face à l’Algérie, est reconduit. Même s’il n’est entré en jeu qu’en seconde période, le Guingampais a fait admirer son sens tactique, sa technique individuelle et surtout sa patte gauche, notamment sur une belle ouverture pour Diafra Sakho, injustement stoppé pour un hors-jeu inexistant alors qu’il était seul face au gardien algérien.

Assuré d’avoir eu le nez fin sur l’enrôlement de Sankharé, Aliou Cissé a pensé au poste d’excentré gauche jusque-là occupé par des droitiers, singulièrement par Sadio Mané. il a ainsi rappelé Amara Baby à qui il avait offert sa première sélection en juin dernier, contre le Burundi à Dakar, lors de la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2017 (3-1). l’ancien Auxerrois était entré en jeu à la 87ème minute, pour ensuite disparaître des tablettes à cause notamment de tractations pour un transfert à Charleroi, son actuel club belge.

En réserve, longtemps premier choix à son poste d’excentré gauche sous le magistère d’Amara Traoré et qui retrouve des couleurs avec le rC lens, son club de la ligue 2 française, Ndiaye Dème Ndiaye constitue une alternative crédible. tandis que dans le couloir gauche de la défense, Aliou Cissé détient deux possibilités en Cheikh Mbengue et Boukary Dramé. Ce dernier a d’ailleurs bénéficié d’une présélection contre Madagascar.

Les 25 Lions contre Madagascar

Gardiens (3) : Abdoulaye Diallo (rennes, france), Khadim Ndiaye (Horoya AC, Guinée), Lys Gomis (frosione Calcio, italie)

Défenseurs (8) : Pape Ndiaye Souaré (Crystal palace, Angleterre), Saliou Ciss (valenciennes, france), Lamine Sané (Bordeaux, france), Serigne Modou Kara Mbodji (Anderlecht, Belgique), Kalidou Koulibaly (Naples, italie), Zargo Touré (lorient, france), Issa Cissokho (Genoa, italie), Lamine Gassama (lorient, france)

Milieux de terrain (9) : Idrissa Gana Guèye (Aston villa, Angleterre), Cheikhou Kouyaté (west Ham, Angleterre), Alfred Ndiaye (Bétis séville, espagne), Mouhamed Diamé (Hull City, Angleterre), Cheikh Ndoye (Angers, france), Henri Saivet (Bordeaux, france) Younousse Sankharé (Guingamp, france), Amara Baby (royal Charleroi, Belgique), Issa Sarr (orlando pirates, Afrique du sud)

Attaquants (5) : Mame Biram Diouf (stoke City, Angleterre), Moussa Konaté (fC sion, suisse), Diafra Sakho (west Ham, Angleterre), Sadio Mané (southampton, Angleterre), Baye oumar Niasse (lokomotiv Moscou, russie)
Avec galsenfoot



Mardi 3 Novembre 2015 - 12:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter