SUPPRESSION DU SENAT: Le Congrès a adopté le projet de Loi avec 176 voix

Il y a eu plus de peur que de mal au sein de la majorité présidentielle. Malgré les menaces brandies par le camp de l’opposition, le congrès a adopté ce mercredi le projet de révision constitutionnelle portant suppression du Sénat, de la vice-présidence et du Conseil économique et social et créant un conseil économique, social et environnemental.



SUPPRESSION DU SENAT: Le Congrès a adopté le projet de Loi avec 176 voix
Le congrès (l’Assemblée nationale et le Sénat réunis) a adopté ce mercredi, le projet de Loi portant suppression du Sénat, de la vice-présidence et du Conseil économique et social et instituant un conseil économique, social et environnemental. C’était au cours d’une séance qui a eu pour cadre le King Fahd Hôtel, (ex-méridien Président).
La session a été présidée par le président du Sénat, Pape Diop. Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse était présent. Le gouvernement était représenté par le ministre de Justice, Garde des Sceaux, Mme Aminata Touré.

228 parlementaires ont pris part à la session. Parmi eux 168 ont voté pour la suppression du Sénat. 8 absents ont envoyé des procurations pour approuver le projet de Loi. Il y a eu une abstention.
Les députés du Parti démocratique sénégalais n’ont pas participé au vote. Ils ont jugé illégale la convocation du congrès par le président de la République le 17 septembre, alors que l’Assemblée nationale qui s’est réunie le 18 septembre n’avait pas encore statué sur le projet en seconde lecture.  


Mercredi 19 Septembre 2012 - 14:37




1.Posté par salimata ba le 19/09/2012 18:53
RIDICULE PDS
les soi-disants responsables du PDS ont vulgairement quitté la salle du congrés (réunion députés et sénateurs) au motif que la convocation du congrés par le président est illégal; un argument de bas niveau !car si ces parlementaires pds étaient conséquents ils ne devraient pas entrer dans la salle de réunion .Car le fait de répondre à une convocation illégale constitue une incohérence .Ils ont répondu présents à l'appel ,ils ont pris la parole pour s'exprimer,et ils n'ont boycotté que la derniére étape ; RIDICULE.A leur place je n'aurai pas répondu présent à une convocation supposée illégale. Il ya vraiment un probléme de niveau au sein des responsables parlementaires du pds. VIVE LA SUPPRESSION DU SENAT, DU POSTE DE VICE PRESIDENT DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, ET DE LA CREATION DU CONSEIL ECONOMIQUE , SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter