SYRIE : Ayrault : "le bombardement chimique syrien ne peut rester sans réponse"



Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, qui a attribué au régime du président Bachar al-Assad le bombardement à l'arme chimique commis le 21 août, a assuré que l'acte "irréparable", ne resterait pas "sans réponse" de la France.

Source : http://www.france24.com/fr/20130902-ayrault-bombar...

FRANCE 24

Lundi 2 Septembre 2013 - 22:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter