Sa demande de liberté provisoire refusée, le taximan sera jugé le 27 août.

Ousseynou Diop n’est pas encore sorti d’affaire. En effet, le juge chargé du dossier a rejeté la demande de liberté provisoire introduite par son avocat et fixe la date des plaidoiries au 27 août prochain.



Sa demande de liberté provisoire refusée, le taximan sera jugé le 27 août.
Vêtu ce matin d’un tee-shirt marron-blanc, Ousseynou Diop, le taximan qui avait été pris en train de traverser la passerelle piétonne de l’autoroute à péage, a été abattu en entendant le rejet de sa demande de mise en liberté provisoire : «Nous n’avons pas insisté sur la demande de liberté provisoire puisque le parquet s’y est opposé avec la dernière énergie», explique son avocat Me Cheikh Ouraïchi Ba. Et de poursuivre : «Nous avons été témoin du discours volcanique qui nous a été servi pour répondre à une simple demande de liberté provisoire».

Sur le renvoi du jugement à jeudi prochain, l’avocat considère que c’est faute de temps pour s’imprégner de la nouvelle pièce qui a été déposée par le procureur : «Le procureur de la République vient de produire le rapport du ministère des Infrastructures et des Transports terrestres. Le tribunal n’ayant pas le temps d’en prendre connaissance, de même que nous la défense, a décidé de renvoyer les plaidoiries au 27 août», a-t-il déclaré.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 21 Août 2015 - 13:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter