Sa manifestation refusée par l’autorité, Wade écoutera-t-il le khalife général des mourides ?



Il l’avait annoncé dès le samedi dernier. Présidant le Comité Directeur (CD) du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Wade annonçait un vaste rassemblement sur la Place de l’Obélisque pour une grande déclaration. Ce, pour faire face au Président Sall. Mais la décision est tombée hier, la manifestation est interdite. L’arrêté préfectoral en son article 1 dit : « Est interdite la réunion publique programmée par Monsieur Abdoulaye Wade-administrateur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et prévue le samedi 23 août. Le Préfet de Dakar évoque un risque « sérieux » de troubles à l’ordre public ; risque d’entrave à la libre circulation des personnes et des biens sur un axe routier stratégique ; risque « avéré » d’infiltration de la manifestation par des individus mal intentionnés ; insuffisance de dispositif sécuritaire à l’encadrement de la manifestation.


L’article menace : Toute infraction aux présentes dispositions sera punie des peines prévues par la loi. Le Commissaire Central est chargé de l’exécution du présent arrêté qui sera notifié à l’intéressé et publié partout où besoin sera, note l’article 3.  Le hic, c’est qu’en face la mesure est loin de passer. Certains libéraux invitent à passer outre. D’autant plus que leur manifestation prévue samedi dernier a été déjà refusée. Pour l’heure, livre le journal « La Tribune », le Khalife général des mourides a pris les devants. Serigne Sidy Mokhtar Mbacké  a dépêché son fils pour rencontrer le Pape du Sopi dans l’optique de l’apaiser.
 
Qu’en sera-t-il ? 

arrete_interdissant_la_manifestation_du_pds_prevue_23_aout_2014_001.jpg arreté interdissant l...  (459.88 Ko)



Samedi 23 Août 2014 - 11:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter