Saer Kébé : «Le Joueur» qui a fait trembler les Yankees.

«Je jouais» ! C’est l’excuse servie aux policiers de la Division des investigations criminelles (Dic) par Saer Kébé, le présumé terroriste. Cette arrestation, qui fait suite à la déclaration de l’élève de terminale sur sa page Facebook menaçant les Américains de représailles, a fait prendre conscience à Saer Kébé qu’on ne jouait pas avec un «Yankee», surtout avec une menace d’attentat.



Saer Kébé : «Le Joueur» qui a fait trembler les Yankees.
On ne badine pas avec les questions de terrorisme. Surtout  avec les Américains. Saer Kébé ne dira pas le contraire. En effet, ce dernier, qui avait menaçait l’ambassade des Etats Unis via sa page Facebook «d’une riposte sanguinaire à la hauteur de leur acte», s’est vu alpagué par les limiers de la Dic, selon les sources de nos confrères du quotidien «Libération»

Pour rappel, Saer Seck a été interpelé à Mbour par les pandores après la mise en branle de la machine sécuritaire du Sénégal avertie par les autorités Américaines. Saer Kébé a essayé de rectifier le tir en soutenant que c’est le jeu qui l’a poussé à faire cette publication mais le coup était déjà parti. Et depuis lors, l’élève de terminale S au lycée Demba Diop de Mbour attend d’être fixé sur son sort.

 Mais en attendant il est invité à réfléchir sur comment et surtout avec qui jouer. Saer Seck avait accusé les Etats Unis d’Amérique de soutenir Israël dans sa croisade contre les Palestiniens et de soutien à la colonisation des territoires palestiniens par l’Etat Hébreu.
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 11 Mai 2015 - 09:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter