Saint-Louis en état de siège: forte présence policière avant la publication des résultats des locales

Trois (3) jours après les locales, ça chauffe toujours à Saint-Louis. Les joutes électorales s'y jouent toujours. Mansour Faye du camp présidentiel et Ahmet Fall Baraya du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) criant tous deux à la victoire. Les autorités réagissent. Forte présence policière pour empêcher tout débordement après la publication des résultats du scrutin communale. Les Saint-Louisiens n’apprécient pas du tout.



En effet, un important dispositif est déployé présentement à Saint-Louis. Ceci, au moment où la publication des résultats par la commission de recensements des votes du 29 juin, sont attendus. Des résultats qui devraient être publiés d’ici vendredi. Autrement dit après demain. Ceci, avant l’ouverture de la phase contentieuse. A Saint-Louis, on n’aura pas attendue cette phase contentieuse pour que la tension monte. Les deux principaux protagonistes, Mansour Faye (BBY) et Ahmet Fall Baraya se déclarent chacun vainqueur. Le second du PDS a même appelé à un rassemblement ce mercredi après midi, pour dit-il remercier les électeurs. Ceci, poursuit-ils malgré les cas de fraudes dont il s’est dit victime.

 
Dans tous les cas, la région est en état de siège. Forte présence policière. Les Saint-Louisiens qui l’ont remarqué, ne sont pas contents. Alors là, pas du tout. Par ailleurs inquiets, ils estiment que « cela n’en vaut vraiment pas la peine. C’est même frustrant voire écœurant d’autant plus qu’il ne s’agit que d’élections locales. C’est nous dans nous. Le vaincu n’a qu’à féliciter le vainqueur, et c’est tout. On n’est pas dans un pays de dictateurs tout de même. Le Sénégal, il y a la démocratie... C’est la première fois qu’on voit ça et cela nous fait mal », ragent-ils sur les ondes de la Rfm qui fait part de  pick up de policiers avec des éléments du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) sont postés dans certains points stratégiques de la ville dont la place Pointe à Pitre de Guet Ndar.


Mercredi 2 Juillet 2014 - 14:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter