Saint-Louis : l'APR et le FSD/BJ, en chute libre sur les réseaux sociaux

L'acharnement politique auquel le FSD/BJ et l'APR se sont livré à cœur joie, n'a suscité que déception et mépris chez une grande partie de la population de Saint-Louis. À travers les réactions et commentaires, nombre d'internautes ont fait part, de leur indignation et la plupart reprennent ce refrain : « Saint-Louis ne mérite pas ça ».



Certains critiquent « la maladresse » et « le manque de finesse » de Mansour Faye qui partage le même immeuble de fonction avec Cheikh Bamba Dièye à Dakar. Il n'a daigné le voir auparavant ou simplement l'appeler pour l'impliquer dans cette opération. Pourtant, le beau-frère avait incité le maire, il y a quelques mois à un combat de lutte dont il était le parrain, et ce dernier avait fait le déplacement avec sa délégation, au stade Me Babacar Sèye. « Un simple coup de fil de courtoisie aurait suffi pour ne pas exposer la population devant ce danger », note un internaute. Acte ne pouvait plus noble que d'offrir en soutien les moyens mobilisés à la disposition de la Commune pour combattre ensemble l'insalubrité. Mais l'APR ne s'intéresse qu'à sa propre plante bande et préfère manœuvrer seul, savourer la victoire pour son seul et propre compte.
 
A cet instant, les partisans du FSD/BJ sont perçus, eux, comme des fauteurs de troubles qui ont cherché vaille que vaille à semer la violence par la provocation. Leur présence, hier devant le QG de l'APR a hissé la tension à un niveau inquiétant. Cheikh Bamba Dièye gagne le dénigrement de certains, pour avoir fait preuve de trop de « sa suffisance » et de « manque de dépassement ». Le maire pouvait bel et bien appeler ses troupes agitées au calme et les inviter à se disperser en paix. En plus, pourquoi attendre une invitation dans une action dont les retombées vont améliorer les conditions de vie des populations ? Cheikh Bamba Dièye viole ainsi l'esprit de Benno qui stipule une certaine solidarité entre les membres de cette mouvance. Cette attitude n'honore pas son parti et risque de le plonger dans une décrépitude sans fins.
 
Les deux camps n'auront rien gagné de positif dans cet acharnement indigne et ignoble. Si tout le monde se bat pour son propre compte, qui œuvra pour le ben des populations ? Saint-Louis doit relever le défi de leur cohésion sociale pour s'assurer un développement harmonieux.
 
Les querelles politiciennes sont loin d'être de priorité face à la misère sociale grandissante et les menaces sur son environnement. Avec cause de l'ouverture des brèches et de l'avancée de la mer, la ville tricentenaire risque de disparaître. Mais se filles et fils s'en moquent et préfèrent se chamailler pour des aspirations très égoïstes et égocentriques. Quelle ironie et quelle honte !


Jeudi 26 Décembre 2013 - 09:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter