Saint-Tropez: Nicolas Sarkozy, en sens interdit à vélo, stoppé par un policier

L'ancien président de la République prend du bon temps depuis sa défaite à la primaire de la droite. Jusqu'à en devenir distrait, et emprunter un sens interdit à vélo. Chose qui n'a pas échappé à la police.



En retrait depuis sa défaite lors du premier tour de la primaire à droite, Nicolas Sarkozy coule désormais des jours paisibles auprès de sa famille, sans pour autant oublier son plus grand loisir après le PSG : le vélo. Le 31 décembre dernier, Nicolas Sarkozy partait ainsi pour sa virée à deux-roues habituelle, du Cap Nègre, où il réside, direction Saint-Tropez (Var).

Pas de sanction
Arrivé à bon port, le voilà parti le long du quai Gabriel-Péri... en sens interdit. Ce jour-là, la foule était présente pour l'anchoïade sur le port, et la police aussi, rapporte Nice-Matin. «Je ne sais pas comment il a pu arriver jusque-là... Je lui ai demandé de façon courtoise de descendre de son vélo et de continuer à pied, ne serait-ce que pour des questions de sécurité. Il m’a répondu qu’il n’y avait aucun souci et il s’est exécuté», rapporte le policier. 

L’ex-candidat à la primaire Les Républicains est alors descendu sans broncher. Il s’est même excusé auprès de l’agent avant de continuer son chemin à pied, à côté de son vélo. Et surtout, il n’a reçu aucune sanction explique le policier : «Je l’ai arrêté à titre informatif, sans idée de PV, comme je l’aurais fait pour n’importe quel autre cycliste. Il n’y a pas eu de traitement de faveur».

leparisien.fr

Mercredi 4 Janvier 2017 - 17:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter