Saisie d’une lettre dénonciatrice, l’OFNAC aux trousses d’Alioune Ndoye

L’office Nationale de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC) a enregistré, avant-hier mardi, une lettre dénonciatrice sur la gestion de la mairie de Dakar-plateau dirigée contre Alioune Ndoye. Une correspondance dans laquelle l’auteur révèle une violation de la loi relative à l’octroi des mandats de secours aux indigents, de la dotation de carburant à des personnes sans oublier la créance de 14 millions de F CFA due à la société Lynx sécurité représentée par son Directeur général, Mouhamadou Moctar Diaw.



Le dénonciateur n’est personne d’autre que Mouhamadou Moctar Diaw. Dans la correspondance déposée à l’OFNAC, avant-hier mardi et dont «l’Observateur » détient copie, l’auteur pointe du doigt les actes de l’ancien Sous-préfet de Dakar-plateau, Ndiogou Ndong, le percepteur de Dakar-Plateau et le maire Alioune Ndoye. Parlant de l’ancien représentant de l’Etat, Mouhamadou Moctar Diaw écrit: «Le modus opérandi de l’ancien représentant de l’Etat consistait toujours à modifier le budget après l’avoir approuvé alors qu’il avait par devers lui, depuis plusieurs mois, la décision de Justice qui lui imposait la modification du budget avant son approbation ». Un comportement qui, dit-il à l’OFNAC, lui a causé un préjudice. En ce sens «qu’il empêche toujours le paiement de la dépense obligatoire d’un montant de 14.552.000 F CFA que la commune (lui) doit, à la suite d’une décision de Justice ayant acquis l’autorité de la chose jugée».
 
Le dénonciateur révèle par ailleurs que des «personnes n’ayant pas droit ont eu à bénéficier des mandats à titre de secours aux indigents d’un montant de 800.000 F CFA. Des bénéficiaires domiciliés à Pikine qui sont tous des proches d’une haute autorité de l’Etat et n’étant pas des administrés de la commune de Dakar-plateau. En clair, le titulaire n°4413 a perçu 200.000 F CFA a titre de secours, le titulaire du mandat 4410 a perçu 150.000 F CFA, tout comme le n°4409 et 4407». L’OFNAC est aussi invité à fouiller dans la gestion du receveur-percepteur de Dakar-plateau car Mouhamadou Moctar Diaw ne comprend pas «pourquoi ce dernier refuse d’exécuter l’arrêté valant mandat du Sous-préfet». 


Jeudi 22 Octobre 2015 - 09:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter