Samba Sy-PIT : «L’Acte 3 a été conduit dans la précipitation et nous en payons…»

L’acte 3 de la décentralisation a été conduit dans la précipitation. C’est l’avis de Samba Sy, le Secrétaire du Comité central chargé de la communication et Porte-parole du Parti de l’indépendance et du travail (Pit). Selon lui, il est temps que l’Etat, pour permettre aux Collectivisé locales de s’acquitter de leur mission, permette à ces dernières de bénéficier d’autres sources de financement.



Samba Sy-PIT : «L’Acte 3 a été conduit dans la précipitation et nous en payons…»
«L’Acte 3 de la décentralisation appelle à des corrections. Nous en tant que parti nous n’étions pas pour la suppression des régions, ce qui nous rend atypiques. Il ne faut pas que le Sénégal soit en disharmonie avec ce qui fait ailleurs, parce que nous ne sommes pas seuls dans le monde, d’une part. D’autre part il faut que les collectivités locales aient les moyens de leur fonctionnement. Cela veut dire qu’il faut qu’on les dote de ressources propres et qu’il y ait des impôts locaux qui leur permettent de fonctionner», a déclaré Samba Sy, Porte-parole du Pit qui était l’invité de Sud fm.

Samba Sy, par ailleurs Directeur du Centre national de la formation et d’action, tout en saluer la volonté du gouvernement, a prône la mise en place de nouvelles stratégies permettant aux collectivités locales de bénéficier de revenues supplémentaires grâce auxquelles elles pourraient subsister : «Il faut que l’Etat lâche un peu plus de ressources pour que ces collectivités soient des collectivités fonctionnelles. Maintenant la volonté de faire en sorte que ces collectivités soient d’égale dignité est à saluer».

Les remous suscités par l’Acte 3 ont, selon le Secrétaire du Comité central du Pit chargé de la communication, le mérite de montrer que : «les réformes doivent se faire mais de manière posée et réfléchie. Sans doute que l’Acte 3 a été conduit, à ce niveau, pour cette étape, assez rapidement et nous en payons quelque part les pots cassés».

Ousmane Demba Kane

Dimanche 6 Septembre 2015 - 13:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter