Samuel SARR : « je devais plutôt être poursuivi pour appauvrissement licite »



Samuel SARR : « je devais plutôt être poursuivi pour appauvrissement licite »
Samuel SARR a expliqué en détail ses biens avant et après 2000 durant deux heures ce vendredi aux enquêteurs. Avant 2000, il avait dans ses comptes bancaires plus d’une dizaine de milliards aujourd’hui, « je n’ai qu’environ 2 milliards dans mes comptes », conclusion pour l’ancien conseiller financier de WADE, « si je fais la comparaison de mes avoirs avant et après 2000, je devais plutôt être poursuivi pour appauvrissement licite mais pas pour enrichissement illicite ».

Côté immobilier, M. SARR explique qu’il est propriétaire avant 2000 de 5 villas en Gambie, une dizaine de terrains toujours chez Yaya Jammeh. Il aussi vendu ses deux appartements à Paris et à Londres selon les détails de l’audition fournis par l’Observateur.

Depuis 2000, il confirme trois acquisitions immobilières aux Almadies, deux appartements et une maison. Pour les véhicules, avant 2000, il avait une Mercedes 500 Classe C, un véhicule 4X4 Classe g, une Peugeot 607, d’une voiture de collection et d’une Porche cabriolet. Aujourd’hui il explique n’être que le propriétaire d’une Mercedes 500, une Ford 4X4 et une BmwX6 qui est à la disposition de sa femme. En plus de tout cela, il faut ajouter une Maybach d’une valeur de 250 millions offerte par Me WADE.


Samedi 8 Décembre 2012 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter