« Sans doute déçues des résultats des consultations locales, certaines autorités refusent d’allumer les lampes », Khalifa Sall



L’alerte est de la Coalition « Taxawu Dakar » qui a porté la candidature du maire de Dakar, Khalifa Sall qui a retrouvé son fauteuil contre la Coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) conduite par Aminata Touré, alors Première ministre du Sénégal. Le camp du responsable socialiste soupçonne le pire. « Les élections locales sont derrière nous et les sénégalais attendent à ce que les dirigeants travaillent pour l’amélioration des conditions de leurs conditions de vie. Seulement », dénonce « Taxawu Dakar », «certaines autorités, sans doute déçus des résultats des consultations locales ne l’entendent pas de cette oreille. En effet, depuis plusieurs semaines, les travaux effectués, par la ville de Dakar, pour l’électrification de l’autoroute sont terminés ». Le hic lit-on dans le communiqué parvenu à Pressafrik.com : « Après un jour de mise en service, le pouvoir central refuse d’allumer les lampes qui pourtant ont été testées avec succès, à la grande satisfaction des usagers de la route ». 

 
Il convient donc selon la coalition victorieuse des dernières locales dans la capitale, Dakar, « de signaler que les autorités locales n’ont rien à voir avec l’obscurité constatée le long de l’autoroute ». Pis, « d’un autre côté si cela a été fait à dessein, pour des calculs purement politiques, le pouvoir doit savoir que la campagne électorale est terminée et que la sécurité des citoyens est au dessus des intérêts partisans. Voilà encore une mauvaise manière de combattre le Maire Khalifa Sall qui vient d’être plébiscité par les Dakarois », tance-t-elle.
 


Lundi 14 Juillet 2014 - 11:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter