Sant-Louis-risque de télescopage entre Cheikh Bamba Dieye et Mansour Faye : la police en alerte



Sant-Louis-risque de télescopage entre Cheikh Bamba Dieye et Mansour Faye : la police en alerte

La guerre entre les deux (2) hommes, l’un, Cheikh Bamba Dieye maire de la localité et ministre de la Communication et l’autre Mansour Faye, frère de la première dame et en charge de la solidarité nationale qui veut son fauteuil.  En effet, L’opération « Ndar set wéth ba faw » (Saint-Louis  ville propre à jamais) déclenchée par Mansour Faye et ses camarades de l’Alliance pour la République (APR) se prépare activement pour ces 25 et 26 décembre. C’est le cas à Pikine avec Mbaye Ndiaye, responsable politique et conseiller économique social et environnemental qui souligne.


« On se réunit aujourd’hui avec l’ensemble des coordonnateurs de la communauté de Pikine… le service d’hygiène, la croix rouge pour préparer ces 25 et 26 décembre qui sont des journées choisies par notre responsable Mansour Faye pour apporter quelque chose à la ville de Saint-Louis ». Hostile à l’initiative, la mairie déroule elle-aussi du 26 au 31 décembre un programme sur lequel, elle pourra compter sur le FSDBJ de Cheikh Bamba Dieye qui a également réuni ses militants. Oumar Diallo qui porte leur parole lâche.
 « Nous n’accepterons pas en tout cas que des gens viennent se mêler à nos prérogatives. Du 26 au 31, nous allons entreprendre le nettoiement de cette ville. Un citoyen peut se lever et dire M. le maire je vais apporter du logistique, on va faire une opération de « sét sétal » dans la ville, on l’a déjà fait avec Baraya Fall, futur adversaire de demain car candidat à la mairie, on a travaillé avec lui. Il ne faut pas que les gens se pressent. Nous sommes à six (6) des élections et nous n’avons pas peur. Nous sommes prêts ».


Pour l’heure,  la population qui soupçonne un soubassement politique reste prudente sur l’initiative du nettoiement. Certains demandent au beau frère du président Sall Mansour Faye d’aller nettoyer ailleurs au moment où d’autres qui partent du principe que c’est Cheikh Bamba Dieye qui a été élu, ce dernier n’a qu’à faire son boulot ». Les risques de télescopages étant réels, l’autorité administrative a mis en alerte la police dans la discrétion pour veiller sur l’ordre public.  


Mercredi 25 Décembre 2013 - 09:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter