Santé : 2 millions de Sénégalais vivent avec les hépatites.

Le Sénégal compte près de 13 millions d’habitants, dont 2 millions qui souffrent des hépatites. C’est la terrible révélation faite hier, par le Dr Papa Amadou Diack, Directeur général de la Santé, lors du forum scientifique organisé par le Programme national de lutte contre les hépatites (Pnlh).



Santé : 2 millions de Sénégalais vivent avec les hépatites.
«Il y a déjà 500 millions de personnes qui vivent avec le virus des hépatites dans le monde et qui ne savent même pas qu’elles sont atteintes. C’est pourquoi chaque année, 1,5 millions de personnes meurent de cette maladie. Au Sénégal, 2 millions de personnes sont atteintes de cette maladie». Ces terribles révélations sont du Directeur général de la Santé, le Docteur Papa Amadou Diack.

Mais malgré ce chiffre, le Dr Diack se montre optimiste quant aux moyens déployés pour lutter contre cette maladie virale : «Nous sommes en train de mettre en œuvre les orientations édictées par l’Organisation mondiale de la santé (Oms). Il faut rappeler que le Sénégal fait partie des pays leaders qui ont travaillé pour faire la relation entre l’hépatite et le cancer du foie. Mais aussi, pour avoir fait beaucoup de choses en ce qui concerne la mise en œuvre du Programme de lutte contre les hépatites ainsi que sa participation au débat au niveau international», a-t-il déclaré.

Cette implication montre la détermination du Sénégal pour lutter contre cette maladie, précise le Dg de la Santé qui affirme par ailleurs que «la lutte contre les hépatites se fera à l’image de celle du VIH Sida car c’est à peu près le même mode de transmission». C’est dans ce sens qu’il recommande de «mettre l’accent sur le dépistage et l’organisation des campagnes».

Toujours pour freiner la transmission de cette maladie, le Dr Diack révèle qu’«en ce qui concerne la transfusion sanguine, les dispositions sont prises dans notre pays et toutes les personnes qui bénéficient d’un don de sang auront du sang sécurisé. Mais aussi, il y a le débat qui nous oriente vers la vaccination à la naissance».

Ousmane Demba Kane

Mardi 28 Juillet 2015 - 12:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter