Sarkozy-fils renonce à la présidence de l’EPAD: la leçon de Jean…

L’annonce de sa candidature ayant suscité de vives polémiques, Jean Sarkozy a renoncé à briguer la présidence de l’établissement public de la défense. Il a su certainement écouter les signaux de ses compatriotes. Une belle leçon d’écoute du choix d’un peuple.



Sarkozy-fils renonce à la présidence de l’EPAD: la leçon de Jean…
L'annonce de sa candidature à la présidence de l’Etablissement public de la défense française avait suscité une violente polémique dans l’hexagone. Le fils du président Français a manifestement su détecter les signaux envoyés par ses compatriotes. Il vient d’annoncer qu'il renonçait à briguer la présidence de l'Etablissement public de La Défense (EPAD. « Je serai candidat au poste d'administrateur de l'EPAD, devant l'assemblée départementale, mais si je suis élu, je ne briguerai pas la présidence de cet établissement public", a déclaré Jean Sarkozy. Et le fils de M. Sarkozy d’ajouter : « je ne veux pas d'une victoire entachée de soupçon. Beaucoup d'excès, beaucoup de caricatures, beaucoup d'outrance. Mais il y a du vrai aussi. J'ai beaucoup écouté j'ai beaucoup réfléchi", a-t-il dit.

Agé de 23 ans, jeune conseiller général des Hauts-de-Seine, le fils du président français confie prendre la décision en âme et conscience. « je ne veux pas de soupçon de favoritisme de passe-droit, de traitement de faveur", a-t-il indiqué, soulignant en avoir parlé avec son "père" mais pas au "président".

Il a expliqué avoir souhaité devenir administrateur de l'EPAD en raison de ses "convictions ». « J’'ai des idées, que je veux défendre pour ce quartier d'affaires. Je le ferai comme administrateur, je le ferai humblement, je le ferai en travaillant comme je le ferai depuis deux ans", indique-t-il.

Issa Ndiaye

Vendredi 23 Octobre 2009 - 08:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter