Scandale de la vidéo des Marines : Washington tente de réparer les dommages

La vidéo montrant quatre Marines américains en train d'uriner sur les sur les cadavres de trois combattants talibans afghans, suscite l'indignation depuis deux jours, tant aux Etats-Unis qu'en Afghanistan. Washington pense avoir identifié les soldats qui apparaissent dans cette vidéo. Une enquête est en cours selon l'administration américaine, et deux membres du gouvernement, ont d'ores et déjà vivement réagi, promettant de sanctionner au plus vite les coupables.



Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine REUTERS/J. Scott Applewhite
Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine REUTERS/J. Scott Applewhite
Le secrétaire à la Défense Leon Panetta a téléphoné au président Karzaï pour dénoncer les actes commis dans la vidéo et l’assurer qu’une enquête serait ouverte immédiatement. Le chef d’état-major inter-armées, le général Dempsey a déclaré que ce que les soldats avaient fait était illégal.

Sur les quatre militaires ayant participé à la désacralisation des cadavres, deux ont déjà été identifiés au Camp Lejeune, la plus importante base des Marines aux Etats-Unis. La secrétaire d’Etat, Hillary Clinton, qui doit maintenant réparer les dommages politiques du scandale dans le monde arabe, a elle aussi dénoncé avec vigueur la conduite des quatre Marines :

« Je veux exprimer ma totale consternation et je partage entièrement les vues du secrétaire à la Défense Leon Panetta: quiconque aura participé, ou aura été au courant, ou aura commis un tel acte, devra rendre des comptes ».

Hillary Clinton a réaffirmé qu’en dépit de l’incident, les Etats-Unis poursuivraient leurs efforts pour organiser des négociations de paix entre le gouvernement afghan et les talibans. Ce qu’a confirmé le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney qui a par ailleurs indiqué que le président Obama n’avait pas vu la vidéo par qui le scandale est arrivé.
Source: RFI


Vendredi 13 Janvier 2012 - 10:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter