Scandale sexuel de la Médina: le Procureur s'empare de la vidéo

La tournure judiciaire se précise dans l'affaire dite du scandale de La mairie de Médina où des vidéos qui montrent un conseiller municipal en plein ébats sexuels défraient la chronique. Saisi d'une plainte par l'Association des femmes Juristes du Sénégal (AJS), le Procureur de la République agit.



Le Procureur de la République a été officiellement saisi d’une plainte par l’AJS. Dans la plainte, parcourue par « Libération », l’association demande au Procureur de faire toute la lumière dans cette affaire. L’AJS dit avoir été interpellée en tant qu’association de lutte contre les violences basées sur le genre. Fatoumata Camara et Cie se disent «préoccupées par le fait qu’il pourrait s’agir d’un cas de harcèlement sexuel ». Délit réprimé par l’article 319 bis du Code pénal.

 
«En effet, seule une enquête menée par les personnes légalement habilitées à le faire pourra permettre de savoir si la jeune fille sur la vidéo s’était présenté à la mairie de la Médina pour bénéficier des services de la municipalité et si elle a été victime de chantage sexuel dans ce lieu par une personne abusant de l’autorité que lui confère  ses fonctions».
 


Mardi 14 Avril 2015 - 11:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter