Scrutin Législatives 2012: Des mandataires du PDS manquent à l'appel faute de moyens



Scrutin Législatives 2012: Des mandataires du PDS manquent à l'appel faute de moyens
Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) n’est pas représenté dans beaucoup de bureaux de vote à Dakar. Les jeunes qui étaient pressentis pour siéger au nom de la formation politique de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade ont été tout simplement éconduits. Tandis que dans d’autres centres de vote, on fait attendre ces personnes en attendant les directives venant de la permanence du PDS sise à la VDN.

Une jeune fille qui devait siéger à l’école Seydina Issa Laye qui a requis l’anonymat a fait savoir «on nous fait attendre en attendant que les moyens arrivent de la direction du parti». Elle a tenu à préciser que «d’habitude, c’est la veille qu’on a tous les éléments, la rémunération, l’école et les consignes. Mais là, c’est le flou total».

Même cas de figure à Camberène 3. Les jeunes qui devaient siéger pour le parti d’Abdoulaye Wade sont priés de renter le temps que les responsables locaux soient fixés sur les modalités de prise en charge des siégeant.

Des sources nous font par ailleurs, savoir beaucoup de centres de vote des Parcelles assainies n’ont pas de représentants du PDS.

Ce cas de figure pourrait s’expliquer par le fait que la principale formation politique libérale sénégalaise a connu une grande scission avec la naissance dans ses flancs de la Coalition Bokk Guiss-guiss mais aussi et surtout la perte du pouvoir qui entraine la raréfaction d’importants moyens de politique.

Après constat, nous avons essayé d’entrer en contact avec les responsables libéraux de Dakar. En vain. Si certains leurs téléphones sonnent dans le vide, d’autres ne sont pas simplement accessibles.


Dimanche 1 Juillet 2012 - 11:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter