Second tour Présidentielle 2012: La Coalition "Macky 2012" soupçonne des cas de fraude à Saint louis



Second tour Présidentielle 2012: La Coalition "Macky 2012" soupçonne des cas de fraude à Saint louis
« Votes multiples, gonflements d’électeurs, achats de conscience et distribution d’argent’’ : les « apéristes » de Saint-Louis avertissent et menacent les libéraux coupables selon eux de d’ctes répréhensibles par le code électoral.


A Saint-Louis, la coalition « Macky 2012 » théorise une victoire au second tour. Battus par Wade dans la vielle ville, les « apéristes » promettent, au second round du scrutin présidentiel, de retrousser les manches et d’arracher l’électorat des mains des libéraux. Ils ont dénoncé, lors d’une conférence de presse organisée vendredi à leur siège, des cas de fraudes constatés dans certains bureaux de vote et promettent de prendre des dispositions sévères pour les combattre, le 18 mars prochain, date à laquelle les deux candidats les mieux placés du scrutin du 26 février vont être départagés.

« Beaucoup de cas de fraude ont été notés, des votes multiples, des gonflements d’électeurs, des achats de conscience et des distributions d’argent autour de plusieurs centres’’, a laissé entendre Mansour Faye qui ajoute que ‘’nonobstant toutes ces irrégularités et malgré toutes ces manœuvres tendant à détourner le vote, la coalition « Macky 2012 » a fait un score honorable’. ‘’Le score que nous avons obtenu à Saint-Louis, révèle une ascension fulgurante de notre coalition’’, a t-il expliqué.

Par ailleurs, ils appellent à la vigilance et à la mobilisation des populations tout en leur demandant de voter en faveur de leur coalition. ‘’On ne change pas une stratégie gagnante, considère le représentant de l’APR et nous continuerons à intensifier l’ardeur de notre propagande électorale au second tour par des « thé-débats, ‘’visites de proximité et campagnes d’affichage’’.

‘’Nous appelons le M23, les électeurs indécis et tous les militants libéraux à battre campagne pour Macky et à ouvrir leurs yeux parce que le Sénégal va vers un changement définitif’’, a conclu Mansour Faye.

Cheikh Saadbou SEYE (APPEL)

APPEL

Samedi 3 Mars 2012 - 03:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter