Second tour présidentielle : Des jeunes de "Idy4président" craignent pour la carrière de leur leader

Des jeunes coordonnateurs de la coalition ‘’Idy4président’’ dans les départements de Pikine (Dakar), Matam, Ranérou et Kanel (nord), rencontrés jeudi à leur quartier général, sur la VDN, n’admettent pas l’idée de soutenir Macky Sall au second tour, estimant que ‘’la victoire’’ de celui-ci ‘’sonnerait’’ la fin de la carrière politique de leur leader, Idrissa Seck.



Second tour présidentielle : Des jeunes de "Idy4président" craignent pour la carrière de leur leader
Tous digèrent mal le fait que leur candidat n’a pu ni remporter le scrutin ni se qualifier au second tour. Comme hantés par cette situation, ils continuent encore à commenter la présidentielle.

Mais sur les lieux, pas la moindre présence d’un haut responsable de la coalition ’’Idy4président’’. Ils sont ’’très occupés en ce moment’’, disent les agents de sécurité.

Le coordinateur des jeunes de la coalition dans le département de Pikine, Samba Thioubou, ne cache point son hostilité par rapport à tout soutien au candidat de la coalition ‘’Macky2012’’. ‘’C’est impensable et inadmissible’’, martèle-t-il.

‘’Notre leader Idrissa Seck peut dire qu’il va soutenir Macky au second tour, ça c’est sa parole. Mais nous, à notre niveau, nous avons aussi, notre conviction est de ne pas soutenir quelqu’un qui a toujours cherché à éliminer notre leader politique’’, confie-t-il.

‘’Nous n’allons pas permettre à Macky d’arriver à ses fins. Son installation à la tête de ce pays va précipiter la mort politique d’Idrissa Seck, et c’est ce que nous n’acceptons. Au niveau de Pikine, nous allons appeler ceux qui avaient voté Idrissa Seck au premier tour, à voter Wade’’, indique-t-il.

Selon lui, ce sera ‘’une sanction contre le président de l’Alliance pour la République’’. ‘’C’est à cause de lui que la stratégie du Mouvement du 23 juin n’a pas marché, malgré le fait qu’il avait pris l’engagement de la respecter’’, accuse-t-il.
Venu de Matam pour rencontrer son leader, Alassane Sy enfonce le clou. Selon lui, ‘’le 2 février, Macky s’était engagé à mener campagne avec le M23 et à ne pas aller aux élections avec Abdoulaye Wade comme candidat’’. Mais selon lui, c’est tout le contraire qu’il a fait en battant campagne ‘’contre ses pairs’’.

De son côté, Adama Barry, mandataire de la coalition ‘’Idy4president’’ dans le département de Matam indique qu’il va voter pour Wade ‘’pour sauver le pays’’.

‘’Notre leader avait dit qu’il souhaiterait préserver la famille libérale pour gouverner le pays, et nous, c’est cette logique là qui nous convient le mieux’’, justifie-t-il.

Dépêche 


Vendredi 2 Mars 2012 - 10:35




1.Posté par Baabili le 03/03/2012 04:12
SCANDALE A KOLDA:LES LEADERS POLITIQUES DU PDS DÉTOURNENT L'ARGENT DE CAMPAGNE ÉLECTORALE ET
SIMULENT LE VOL.A kolda tout le monde libéral est dégoute de la manière dont les leaders du département ont vole l'argent qui devait permettre d’accompagner les stratégies de votes.Ce vol a été organise par les deux clans qui se disputent la mairie,les pro-becaye et les anti-becaye.Le député Ndiaye lo,le président du conseil régional,Ndiogou Dème le frondiste de becaye a la mairie,le maire de velingara,ont organise cette mafia.Leurs nervis ont cueilli le superviseur a sa descente de l'avion,l'ont assomme et les malfrats ont exécuté leur plan.Ce vol a fait perdre beaucoup de voix au président Wade.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter