Seconde loi de finances rectificatives : Mamadou Lamine Diallo dénonce le caractère peu orthodoxe de cette pratique



Le projet de Loi de finances Rectificatives ( LFR) voté hier par les députes continu de recevoir des désapprobations de la part des autres députés de l’hémicycle. Même si le projet est passé comme lettre à la poste, il s'est heurté à des parlementaires qui n’approuvent pas la procédure.

En effet, le député de "Tekki", l'économiste Mamadou Lamine Diallo a dénoncé un "problème d'orthodoxie" comme du "temps de Wade". "Pour cette année, la Loi de Finances Rectificatives (LFR), les ressources sont disponibles depuis longtemps, et on devrait en faire usage avant le vote du Budget 2014", charge le député qui enfonce le clou. "C'est une mauvaise pratique et on a fait comme le Président Wade en 2011, c'est un problème d'orthodoxie budgétaire", souligne-t-il.


Mardi 31 Décembre 2013 - 11:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter