Sécurité routière : vulgarisation du code de la route traduit en langues nationales

La direction des Transports routiers a lancé, hier, un vaste programme de formation et de vulgarisation du code de la route à travers les régions de Dakar, Saint-Louis, Ziguinchor et Tambacounda. Cette initiative fait suite à la traduction du Code de la route en six langues nationales (Ouolof, Sérère, Pular, Jola, Soninké et Mandinka).



Sécurité routière : vulgarisation du code de la route traduit en langues nationales
Le directeur des Transports terrestres, El Hadji Seck Ndiaye Wade, présidant la cérémonie de lancement, a souligné que face au fléau de l’insécurité routière, le gouvernement du Sénégal a engagé des réformes profondes pour réduire le nombre de morts et de blessés graves sur nos routes. Le caractère pluridisciplinaire et multisectoriel des accidents de la circulation a conduit à une synergie des actions de tous les secteurs concernés pour atteindre l’efficacité recherchée.


Le directeur des Transports terrestres a fait remarquer que dans le cadre de la mise en œuvre des actions prioritaires du Plan national de sécurité routière, la formation des conducteurs et l’amélioration du système de délivrance des permis de conduire sont un des piliers fondamentaux.


Pour lui, l’édition du Code de la route en langues nationales et sa campagne de vulgarisation viennent renforcer l’ensemble des dispositions prises pour réduire considérablement le nombre de victimes sur nos routes.


Mercredi 29 Juillet 2015 - 13:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter