Sédhiou : Un pôle pour accéder aux rampes du développement

Le développement de Sédhiou préoccupe les autorités de la localité. Ces dernières se sont réunies hier pour partager des informations relatives au Projet pôle de développement Casamance (Ppdc). Cette occasion a été saisie pour les participants de revenir sur l’état d’avancement des projets et formuler quelques recommandations.



Sédhiou : Un pôle pour accéder aux rampes du développement
 «La région de Sédhiou doit porter 7500 hectares. Il y a 3 vallées cette année qui feront l’objet pour aller vite et avoir des impacts visibles sur le terrain. Il s’agit de la vallée de Bakoum, de Talto et de Ndiama sur environ 755 hectares», a déclaré Ousseynou Konaté, le responsable chaine de valeur du Ppdc à Sédhiou.

Selon lui, la région de Sédhiou a été favorisée sur certains points parce qu’elle fait partie des régions les plus enclavées : «La région de Sédhiou est la région la moins desservie en termes de désenclavement. Et c’est dans ce cadre que sur les 350 kilomètres de traites de points qui ont été prévus et les 250 kilomètres reviennent au niveau de la région. Et nous travaillons en parfaite intelligence avec Agetip dans le cadre du programme».

Le Gouverneur de Sédhiou qui participait à la rencontre, en a profité pour faire la synthèse des recommandations formulées. «Nous devons travailler à ce que cette communication de proximité soit maintenue et veiller à ce qu’au niveau régional un dispositif rapproché de suivi des interventions soit maintenu  parce qu’il y a un cadrage institutionnel du PPDC qui existe mais beaucoup plus au niveau national», a déclaré Abib Léon Ndiaye. Et de poursuivre : «Il y a certaines préoccupations nouvelles qui ont été posée par les élus. Nous avons estimés de bon aloi et opportun qu’à l’avenir, que ces différentes préoccupations puissent être intégrées. Il faudrait aussi que les gens soient davantage présents au niveau de la région de Sédhiou. Les zones urbaines aussi ne devraient pas être oubliées. Et cela dans la limite des clauses contractuelles qui lient le Ppdc à son bailleur.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 14 Mai 2015 - 10:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter