Séduit par le programme sportif de Macky Sall, Louis Lamotte appelle à la tenue des promesses

Le contenu du programme sportif du candidat Macky Sall a séduit le vice-président de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF). Louis Lamotte qui a pris part à la conférence de presse de l’adversaire d’Abdoulaye Wade du 25 mars semble apprécier le calendrier sportif de Macky Sall qu’il exhorte toutefois à ne pas jeter aux oubliettes les engagements pris.



Séduit par le programme sportif de Macky Sall, Louis Lamotte appelle à la tenue des promesses
« J’applaudis des deux mains et je me dis que cela peut se réaliser parce que ça ne demande pas des investissements impossibles », a laissé entendre Louis Lamotte présent à la conférence de presse de Macky Sall. Soucieux de l’avenir du sport sénégalais, « ce qui est positif c’est que nous puissions avec des personnalités appelées à gérer ou qui gèrent, avoir un peu cette approche, regarder le football, le sport en général de plus près et convenir que la place qui est faite n’est pas la tienne et essayer d’améliorer tout cela », a-t-il solutionné.
 
Le fédéral qui juge « très simple » le discours du candidat de la coalition Macky 2012 estime que si « le peu de ressources affectées au sport sont bien gérées et déjà directement par les fédérations, cela peut améliorer un peu la situation ».  « On ne peut qu’applaudir quand le football de masse a la possibilité, à portée de mains, de multiplier les aires de jeu dans les villes, notamment comme Dakar où les places publiques ensablées peuvent être aménagées avec un gazon artificiel. Multiplier ces aires de jeu dans les quartiers pour permettre aux jeunes de pouvoir jouer sur des espaces déjà aux normes, cela peut impacter fortement sur la qualité de la formation. Cela m’a paru utile et rejoint un peu mes rêves », a émis Louis Lamotte dans les colonnes du journal « Le quotidien ».
 
Par ailleurs, la mise en exergue de la part de Macky Sall, de la formation des techniciens, des intervenants du sport de toutes sortes et la revitalisation des activités universitaires et scolaires comme l’IASSU sont entre autres les projets magnifiés par le fédéral. Toutefois, M. Lamotte recommande à Macky Sall de « ne pas oublier tout cela s’il arrivait au pouvoir » et de « mettre un tel projet en chantier immédiatement avec l’appui de tous les sportifs ».


Vendredi 9 Mars 2012 - 11:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter