Séisme de magnitude 8,6 au large de l'Indonésie, alerte au tsunami dans tout l'océan Indien

L'Institut américain de géophysique (USGS) a annoncé ce mercredi 11 avril 2012 un séisme de magnitude 8,6 au large d'Aceh, sur la côte occidentale de l'île indonésienne de Sumatra. La secousse a été ressentie dans plusieurs pays de la région et une alerte au tsunami sur l'ensemble de l'océan Indien a été déclenchée. Toutefois, selon le président indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, il n'y aurait pas de menace imminente de tsunami.



Séisme de magnitude 8,6 au large de l'Indonésie, alerte au tsunami dans tout l'océan Indien
Le séisme s'est produit à 22,9 kilomètres de profondeur et à 435 kilomètres au sud-ouest de la province d'Aceh indique l'Institut américain de géophysique (USGS) sur son site.

La secousse a été ressentie en Inde, en Thaïlande et à Singapour, provoquant des scènes de panique. D'abord estimée à 8,9, la magnitude du séisme a ensuite été réévaluée à 8,7, puis 8,6.
Le Centre américain de surveillance des tsunamis du Pacifique a lancé une alerte sur l'ensemble de l'océan Indien. « Les séismes de cette ampleur ont le potentiel de provoquer des tsunamis ravageurs qui peuvent toucher les côtes de l'ensemble du bassin de l'océan Indien », a prévenu le Centre dans un communiqué.
L'Inde a lancé une alerte tsunami pour ses îles d'Andaman et Nicobar, au sud-est du pays. La Thaïlande a fait évacuer la côte bordant la mer d'Andaman. « Les gens qui vivent sur la côte Andaman doivent se déplacer vers des hauteurs et rester aussi loin de la mer que possible », a indiqué le Centre national de gestion des catastrophes sur son compte Twitter.

Réplique de magnitude 6,5 à Aceh

Le Sri Lanka a également déclenché une alerte au tsunami et a ordonné à la population habitant en bordure de la côte de se réfugier à l'intérieur des terres.
Les services de secours indonésiens disent cependant ne pas avoir relevé de baisse anormale du niveau de la mer, signe précurseur de l'arrivée d'une vague géante. Ils ont rapporté une réplique de magnitude 6,5 à Aceh. Le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono, a également assuré qu'il n'y avait pas de menace de tsunami malgré l'alerte. Il a par ailleurs déclaré qu'aucune victime ni dégâts ne lui avaient été signalés. Une vague de seulement 17 cm a été annoncée se dirigeant vers les côtes d'Aceh.
Sumatra avait déjà été frappée le 26 décembre 2004 par un violent tremblement de terre de magnitude 9,3. Il avait provoqué un tsunami sur les côtes d'une dizaine de pays d'Asie du Sud-Est et avait fait plus de 220 000 morts.


Avec AFP et RFI


Mercredi 11 Avril 2012 - 13:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter