Selon l'ONU, les réfugiés syriens traversent la pire crise humanitaire depuis le génocide rwandais

Le conflit en Syrie a fait près de 100 000 morts en un peu plus de deux ans. Il s'agit de la pire crise en ce qui concerne les réfugiés depuis le génocide rwandais, selon les déclarations hier, mardi 16 juillet, de responsables de l’ONU qui appellent le Conseil de sécurité à prendre des mesures beaucoup plus fortes sur cette guerre.



Selon l'ONU, le conflit en Syrie fait 5 000 morts par mois, et les enfants sont les premières victimes.
Selon l'ONU, le conflit en Syrie fait 5 000 morts par mois, et les enfants sont les premières victimes.

Il faut en finir avec les divisions et agir au plus vite en Syrie. C’est le message lancé par des responsables des Nations unies devant le Conseil de sécurité, mercredi. Les chiffres sont alarmants : 100 000 morts en 26 mois de conflit. 1,8 million de réfugiés dénombrés dans les pays voisins de la Syrie, du jamais-vu depuis le génocide rwandais, il y a près de 20 ans. La situation se dégrade de jour en jour et les enfants sont les premières victimes, a expliqué le secrétaire général adjoint de l’ONU, Ivan Simonovic :

« Nous savons que des enfants ont été détenus, torturés et exécutés, a-t-il déclaré. Certains ont été également recrutés comme combattants par des groupes d’opposition armés. Le nombre extrêmement élevé de morts aujourd'hui, environ 5 000 par mois, montre la détérioration dramatique de ce conflit ».

Le chiffre de 5 000 morts par mois a aussitôt été contesté par l’ambassadeur de la Syrie à l’ONU mais il fera peut-être fléchir la Russie, le principal soutien du régime syrien.

Source : Rfi.fr


Dépéche

Mercredi 17 Juillet 2013 - 08:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter