Selon les Cadres Libéraux Macky Sall a fini de balafrer son quinquennat en si peu de temps

« Depuis quelques temps, les Sénégalais assistent à une fascisation sordide du régime en place, avec, comme seuls faits d'arme en deux ans d'exercice du pouvoir, la restriction des libertés, le bâillonnement des opposants et la paupérisation croissante du pays. Ainsi, le président Macky Sall a fini de balafrer son quinquennat en si peu de temps », peut-on lire dans un communiqué de la Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL).



Les cadres libéraux relèvent ce qu’ils considèrent comme les griefs  du régime en place. Ils parlent « de tâtonnement et de manque de sérieux d’un  régime qui, au lieu de trouver des solutions aux problèmes des Sénégalais, s’évertue à doper son arsenal répressif pour le lâcher contre ses plus sérieux challengers ». La FNCL soutient que «  une situation difficile et précaire dans laquelle sont plongés les ménages sénégalais, depuis deux ans que le Président Macky Sall est au pouvoir, aussi bien, entre autres, dans les domaines de l'agriculture, de l’éducation et de l'emploi des jeunes que de celui l’exorbitant coût de la vie ».
 
Un peu plus loin dans leur communiqué, ils relèvent  « l'incurie et l’incompétence du gouvernement, la farouche volonté de Macky Sall de vassaliser le pays en distribuant mensuellement  vingt (20) millions de nos maigres ressources à ses souteneurs de Benno bokk yakaar, devenu depuis Benno bokk paacoo, sur fond de véritable népotisme et  l’acharnement inqualifiable de l’Exécutif à museler et à vassaliser le Judiciaire, en emprisonnant d’honnêtes citoyens sur des bases on ne peut plus légères d'enrichissement illicite, dans l'unique but de briser des adversaires politiques gênants et incontournables dans le champ politique sénégalais ».
 
Pour tout cela, la FNCL « dénonce vigoureusement l'arrestation et l'injuste embastillement par deux fois du frère vaillant Abdou Aziz Diop, Secrétaire Général de la FNCL, dont la fougue, l'engagement et le courage politique inoxydables sont incompatibles avec la Liberté, selon ses geôliers » et « exige sa libération immédiate et sans condition, sa place étant plutôt à la tête de ses frères combattant pour la liberté, la justice, l’état de droit et le développement ».
 
Les libéraux lancent « un vibrant appel à toutes les forces vives de l'Opposition patriotique, particulièrement à la Coalition Bollo taxwul Sénégal, aux militants et sympathisants du PDS, au peuple sénégalais en général , en vue de s'organiser pour opposer une farouche résistance à ce pouvoir de terreur et d'incapables, à qui il faudra administrer une belle raclée  au soir des locales du 29 juin prochain; comme un avant goût de ce qui l’attend au bout des  trois(3) années  restantes de sa courte espérance de vie. »
 
 

Matar Séne

Lundi 14 Avril 2014 - 18:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter