Sen extraordinaire du PS aujourd’hui: le glaive agité contre Khalifa Sall et compagnie



Aujourd’hui tous les regards se tournent vers la maison du parti socialiste Léopold Sédar Senghor, théâtre le week end passé de violents affrontements entre les camps de Tanor et ceux de Khalifa Sall. En colère contre le secrétaire général du Ps, les jeunes favorables à Khalifa Sall ont déversé leur courroux sur certains responsables socialistes dont Abdoulaye Wilane et Serigne Mbaye Thiam.

Et pour tirer toute cette situation au clair, le Sg a convoqué un secrétariat exécutif national aujourd’hui. Et, au regard ce qui c’est passé la fois dernière, tout porte à croire que le sabre va être agité contre les auteurs de ces troubles. Et selon certains, des proches de Tanor demandent même que les sanctions soient élargies à Khalifa Sall. Ces derniers vont jusqu'à demander l’exclusion pure et simple de Khalifa Sall. Le maire de la Médina, Bamba Fall qui a rejoint le camp du Non pour le référendum, est aussi cité. Mais à en croire certains, seul le Comité central et le Congrès sont habilités à prononcer des sanctions disciplinaires. En tout cas, une chose est sûre, le Sen du parti socialiste d’aujourd’hui promet beaucoup après les heurts qui ont émaillé le bureau politique ce week-end.
 

Khadim FALL

Mercredi 9 Mars 2016 - 12:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter