Sénégal Airlines : Assemblée générale des actionnaires dans un contexte social délicat

C’est le jeudi 15 décembre prochain que les actionnaires de « Sénégal Airlines » vont tenir leur Assemblée générale à un moment où les pilotes de cette compagnie aérienne voulaient bloquer les avions au sol. Cette rencontre va se tenir à la direction générale de « Sénégal Airlines » sise à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar.



Sénégal Airlines : Assemblée générale des actionnaires dans un contexte social délicat

Cette rencontre des actionnaires est plus qu’attendue par les employés de la nouvelle compagnie sénégalaise à cause des nombreux dysfonctionnements enregistrés dans la gestion confiée à l’Italien Edgardo Badiali.

Une réunion des grands décideurs qui intervient quelques semaines après la première menace de grève des pilotes de « Sénégal Airlines » qui crient au « népotisme » et à une « politique de deux poids, deux mesures » de la Direction des opérations aériennes (DOA).

L’assemblée générale de jeudi prochain va réunir des représentants de l’Etat qui détient 31% du capital, les privés 64% et le personnel 5%. Parmi ces plus grands actionnaires de « Sénégal Airlines », on peut énumérer Ousmane Diop, directeur de Senbus, Serigne Mboup, patron de la CCBM, Cheikh Amar, président directeur général de TSE, Baïdy Agne, président du comité national du patronat.

Dans tous les cas, des mesures importantes sont attendues à l’issue de la rencontre pour un meilleur fonctionnement de la compagnie. Il y a quelques semaines, le président du conseil d’administration (PCA) de la nouvelle compagnie aérienne « Sénégal Airlines », Boubacar Camara, a évité de justesse la première grève des pilotes.

Un certain nombre de co-pilotes, qui ambitionnent de devenir commandant de bord, s’interroge sur les raisons pour lesquelles la « Direction des opérations aériennes bloque leur dossier au profit d’aures collègues ».

Les cadres de « Sénégal Airlines » se sont réunis vendredi soir pour mentionner leurs griefs contre la direction générale dans un mémorandum. Ils invitent la direction générale à mettre fin à la signature des contrats à durée déterminée (Cdd). Un système de recrutement qu’utilise, selon eux, l’administration pour exercer « un chantage sur les employés ». Il est évident que les actionnaires ont beaucoup de sujets à débattre jeudi prochain à la direction générale de « Sénégal Airlines ».



Mercredi 14 Décembre 2011 - 00:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter