Sénégal Airlines, les délégués dénoncent une volonté de caser de la clientèle politique



 Sénégal Airlines, les délégués  dénoncent une volonté de caser de la clientèle politique
 « Le plan social est inopportun, car si l’effectif était de réduire la masse salariale, elle a été déjà réduite. Nous avons tous compris, il y a une volonté du pouvoir de vouloir recaser ici une clientèle politique. Et ça nous allons le dénoncer, nous n’allons pas l’accepter. L’aérien ce n’est pas une oeuvre sociale, c’est du sérieux! » a soutenu  Amar Bamba, porte parole . Le personnel de Sénégal Airlines estime ainsi que l’idée de plan social agité par la Direction générale de la compagnie est en fait juste sous tendue par une volonté de « caser une clientèle politique ».  Il a soutenu par ailleurs que les gens qui travaillent à Sénégal Airlines sont des gens qui ont suivi une formation et qui sont qualifiés. « La preuve, ils sont recherchés partout. Pourquoi s’intéresse-t-il au volet social ? En tout cas le collège des délégués rejette tout plan social. Et toute personne qui serait licenciée aujourd’hui, signifierait l’arrêt de l’exploitation ».

Le Coordinateur du collège des délégués, Moustapha Diakhaté, a pour sa part  rejeté l’idée que leur situation actuelle serait due au fait que la compagnie soit une création de l’ancien ministre Karim Wade. « Les délégués que nous sommes n’ont aucun souci sur le problème politico-judiciaire. Nous n’avions pas affaire à une personne donnée. M. Karim Wade était notre ministre de tutelle, nous pensons que l’état est une continuité. Le Président a affirmé qu’il comptait maintenir la compagnie en vie ainsi que son premier ministre. En plus, il y a le volet économique. On construit un autre aéroport, comment on peut occulter cela ? On ne va pas construire cet aéroport pour les compagnies étrangères seulement. En plus il y a l’aspect social, vous n’allez pas mettre 229 personnes dans la rue ? C’est pour cela que nous pensons que Sénégal Airlines va continuer » lance) t-il.
 


Jeudi 30 Avril 2015 - 08:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter