Sénégal Airlines : les ex-travailleurs d’ASI souhaitent bon vent mais rappellent leurs doléances

« Au moment où la nouvelle compagnie aérienne Sénégal Airlines s’apprête à prendre son envole, les ex-travailleurs de la défunte Air Sénégal International continuent de souffrir dans l’attente du payement de leur droits légaux par le liquidateur », c’est là une information contenue dans le communiqué du collectif des ex-travailleurs d’Air Sénégal International (ASI).



Ces travailleurs disent pour le moment « qu’ils n’ont perçu aucun rotin sur leurs droits légaux » contrairement aux déclarations des autorités. « En réalité, le problème reste entier. Contrairement à ce qui a été annoncé dans le communiqué du conseil des ministres et dans les différentes sorties médiatiques des autorités étatiques en charge du secteur de l’aéronautique, au moment où le président de la République, Me Abdoulaye Wade procède à la réception des avions de Sénégal Airlines, les ex-travailleurs d’Air Sénégal International n’ont reçu aucun centime sur les droits légaux ».
Ainsi suite à une Assemblée générale tenue ce mardi le collectif a relevé ces revendications suivantes : « exigeons de l’Etat qu’il respecte ses engagements, le recrutement effectif des 150 ex-travailleurs d’Air Sénégal International comme convenu et non comme des réservistes en attente l’arrivée d’un troisième avion, exigeons du Cabinet Mansour Gueye CICES, en charge de la liquidation de Air Sénégal International, les derniers bulletins de salaire et le solde de compte des ex-travailleurs d’Air Sénégal International, exigeons le payement de l’intégralité des droits légaux des ex-travailleurs d’Air Sénégal International, et nous souhaitons une belle réussite au lancement de la nouvelle Compagnie aérienne sénégalaise ».









Ndiaga Diouf

Jeudi 20 Janvier 2011 - 05:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter