Sénégal - Audition sur les biens mal acquis: Mbaye Jacques Diop soulagé, Ousmane Ngom se braque



Sénégal - Audition sur les biens mal acquis: Mbaye Jacques Diop soulagé, Ousmane Ngom se braque
Le ballet des personnalités de l’ancien régime devant les enquêteurs de la Division des investigations criminelles et la section recherche de la Gendarmerie continue. Après Pape Diop, Farba Senghor, Samuel Sarr, Mbaye Jacques Diop était hier l’hôte de la police sénégalaise. Il a été entendu pendant plusieurs heures.

Son audition a porté sur un rapport de Centif qui l’accuse d’avoir fait des opérations financières d’un montant de deux milliards. A sa sortie du bureau des enquêteurs, l’ancien président du Conseil économique et social (Craes) a dit être soulagé. « J’ai démontré devant les enquêteurs que je suis blanc comme neige. Nous n’avions rien à nous reprocher. Le rapport de la Centif est erroné », a-t-il dit. Me Diop qui a passé 12 heures à la Dic a ajouté : « je considère que c’est un rapport faux et calomnieux ».

Un autre baron du régime de Wade était également la cible des enquêteurs hier. Me Ousmane Ngom devait faire face au procureur de la République. L’audition devait porter sur la mort de l’étudiant, Mamadou Diop. Me Ngom n’a visiblement pas eu le même traitement que Mbaye Jacques Diop. Il a poireauté depuis plus d’une heure sans être entendu. D’où son indignation. "Ils m’ont convoqué au tribunal sans même confectionner un dossier. Je suis député, je ne répondrai plus à une convocation d’ici les élections. Je demande à tous les responsables du PDS à ne plus répondre à une convocation avant les élections législatives », a martelé Me Ngom.

L’ancien ministre de l’Intérieur promet de résister. « Nous allons nous poser en bouclier de Wade. Si on touche une personne de notre parti, nous allons sortir dans la rue pour protester », a-t-il averti.

Issa NDIAYE

Mardi 5 Juin 2012 - 11:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter