Sénégal - CBAO-Attijari Banque : les primes de la fusion paralysent la banque

Le rouge a bien dominé ce mercredi 28 janvier à la Compagnie Bancaire de l’Afrique de l’Ouest (CBAO) située à la place de l’Indépendance. Les travailleurs ont porté des brassards rouges et ignoré les ordinateurs pendant quelques bonnes heures pour dénoncer le partage inéquitable des primes issues de la fusion entre la dite banque et Attijari Banque. Ils comptent poursuivre leur mouvement jusqu’à l’obtention d’une satisfaction.



Siége CBAO de la place de l'Indépendance
Siége CBAO de la place de l'Indépendance
Le mot d’ordre de grève du collège des délégués de la Compagnie Bancaire de l’Afrique de l’Ouest (CBAO) semble bien respecté à la CBAO de la place de l’indépendance. Ce matin à la grande surprise de la clientèle, elle a trouvé sur place des employés qui ont tous arboré des brassards rouges. Le service n’a pas fonctionné comme d’habitude.

A 11 h tous les clients qui se trouvaient sur place ont été obligés de rebrousser chemin car tous les ordinateurs ont été éteints. Certains plus patients ont préféré se retirer dans un coin espérant certainement que le service reprenne son cours normal. «Nous avons tous éteint nos machines et décroché nos téléphones à 11h et ce sera jusqu’à 14h. Tout le monde a observé le mot d’ordre de grève pour réclamer un partage équitable des primes» a soutenu, la secrétaire générale du collège des délégués, Mme Kane brassard rouge autour de l’avant bras.

Très déconcertée, elle a poursuit, «on ne comprend pas pourquoi, aujourd’hui, pour une prime de fusion une enveloppe est dégagée pour tout le monde et que certains se tapent deux millions sept cent mille francs cfa (2 700 000), deux millions deux cent mille francs cfa (2 200 000), un million trois cent mille francs cfa (1 300 000), sept cent quatre vingt mille francs cfa (780 000) pendant que la grande masse laborieuse a reçu cent mille franc cfa. Nous n’en voulons pas, ils n’ont qu’à débiter nos comptes respectifs » s’est-elle indignée. Selon elle, il y a des irrégularités dans la répartition des primes.

Se voulant convaincante la secrétaire générale du collège des délégués a évoqué l’équité qui a toujours prévalu quand le collège des délégués est associé dans le partage. «A chaque fois qu’il y a répartition de quelque chose si on y implique le collège des délégués nous le faisons d’une manière équitable. Pour preuve lorsqu’il y a eu des terrains pour les employés le mètre carré a été vendu au même prix, 4 000f cfa le mètre carré pour les cadres et 4 000f cfa le mètre carré pour les plantons, les chauffeurs et autres personnels».

Le collège des délégués de la CBAO compte poursuivre le mouvement de grève jusqu'à ce que l’administration réagisse positivement à sa revendication.


Papa Mamadou Diéry Diallo (stagiaire)

Mercredi 28 Janvier 2009 - 17:55




1.Posté par banor kalidou le 24/10/2009 10:24
je voudrai savoir se que j'ai sur mon compte en banque

2.Posté par SECK SALIOU le 12/01/2011 17:17
mon numéro de compte est de 035157891401 /16
j'ai 02copmtes courant qui passent tous les mois et se qui m'étonne ;j'ai fais une demande de découvert spéciale et rien ne ma pas été
allouer. JE DEMANDE DANS LA MESURE DU POSSIBLE DE M'ACCORDER CETTE DEMANDE

3.Posté par ZEBANGO A.Djénêba le 12/02/2011 08:21
J'aimerais savoir si vous êtes installé à Ouaagadougou - BURKINA FASO ? Je vois la publicité sur la télé burkinabé.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter