Sénégal-Conakry : le coup de fil qui dégèle la situation

La situation semble revenir à la normale entre le Sénégal et la Guinée Conakry. Ces pays frères qui été en période de malentendus à cause du redouté Virus Ebola, se retrouvent grâce à un coup de fil venu de Conakry.



Sénégal-Conakry : le coup de fil qui dégèle la situation
Le président Alpha Condé, qui était à New York pour les besoins de la 69éme session de l’Assemblée générale de l’ONU, a eu hier un entretien téléphonique avec le président Macky Sall. Une discussion qualifiée d’enthousiaste et de décontractée qui a tourné sur les voies et moyens de restaurer un climat de sérénité entre les deux pays informe « Enquête ».  Le Pr Guinéen avait déjà engagée une offensive dans le sens de lever la mesure de fermeture des frontières avec la Guinée. Par ailleurs M. Condé qui avait  déclaré que « Dans tous les cas, le Sénégal et la Guinée sont des pays frères que tout réunit. Ce qui s’est passé ces dernières semaines est un malentendu qui est en train d’être dépassé », voit sa déclaration confirmée par le Sénégal.


Dans ce même contexte de décrisper cette atmosphère de malentendu, Dakar a déjà ouvert, ce samedi 27 septembre un Corridor humanitaire aérien pour faire parvenir du matériel sanitaire, des vivres et autres, aux pays  frapper par Ebola. Ainsi un avocat du Programme Alimentaire Mondial (PAM), transportant du personnel humanitaire en provenance de Conakry, a atterri samedi après-midi sur le site du Corridor humanitaire. Toutefois l’initiative est supervisée par les USA et elle vise à créer un boulevard qui va permettre de renforcer les capacités de prise en charge des personnes infectées par le virus et d’éviter une propagation de la maladie faisant de la capitale Sénégalaise un maillon essentiel  de lutte contre Ebola.

Lamba Ka

Lundi 29 Septembre 2014 - 12:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter