Sénégal - Economie : le crédit bail pour booster les PME

Le crédit bail occupe 0,5% des investissements bancaires au Sénégal. Considérant que ce taux est très faible, l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEPME) et la Société financière internationale (SFI) veulent vulgariser cette forme de prêt pour le développement des Petites et moyennes entreprises (PME) au Sénégal. Elles ont organisé un atelier de formation à l’intention des journalistes spécialisés en économie ce jeudi 23 avril pour expliquer les enjeux du crédit bail.



Un GIE qui a bénéficié de crédit bail (photo: ufce-senegal.org/)
Un GIE qui a bénéficié de crédit bail (photo: ufce-senegal.org/)
Le Crédit bail ou leasing consiste à louer un Bien (meuble ou immeuble) pendant une période déterminée à la fin de laquelle, le locataire peut l’acheter souvent à sa valeur résiduelle. C’est une technique à gage de faible financement qui permet le développement des Petites et moyennes entreprises (PME), ont indiqué les formateurs. Ils estiment le crédit bail à 0,5% dans les investissements bancaires au Sénégal. Il existe au Sénégal depuis les années 60 selon eux.

Toutefois, le crédit bail demande des conditions d’éligibilité. La PME, PMI, les professions libérales, les industriels, les commerçants en activité sont les clients cibles des sociétés de leasing. L’ancienneté et le chiffre d’affaire sont les prés requis pour que les petites et moyennes entreprises (PME) bénéficient de ce mode de financement.

Le chargé des Opérations sénior de la Société financière internationale (SFI), Riadh Naouar a soutenu que «le Sénégal a un potentiel quant au développement du leasing dans les années à venir». Il a estimé en outre que « le crédit bail est un produit financier qui a réussi à se développer partout dans le monde et que le Sénégal ne peut que tirer profit de toute ces expériences».

Selon la directrice générale de l’Agence de Développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEPME), Marie Thèrése Diédhiou «il est indéniable que le développement du crédit bail va aider l’économie sénégalaise à se formaliser davantage».

Ndéye Maty Diagne (Stagiaire)

Jeudi 23 Avril 2009 - 20:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter