Sénégal - Présidentielle 2012: "C'est la campagne la plus nulle du PDS", selon Boubacar BA

Boubacar Ba se met en rogne contre les responsables libéraux qui ne mouillent pas le maillot. Pour pouvoir assurer la victoire du candidat du PDS et des FAL, Abdoulaye Wade, le Directeur général de l’OFEJBAN et responsable libéral à Pikine a demandé à ses frères de quitter leurs bureaux climatisés et d’aller au contact des populations. «C'est la campagne la plus nulle du PDS à laquelle j'ai assistée», a-t-il martelé.



Sénégal - Présidentielle 2012: "C'est la campagne la plus nulle du PDS", selon Boubacar BA
Après avoir gagné sa commune, le responsable libéral de Pikine Est, par ailleurs Directeur général de l’OFEJBAN, Boubacar BA retrousse ses manches pour creuser l’écart au second tour et inspirés ses autres frères libéraux dans la banlieue. Il a asséné ses vérités aux ténors du PDS de la banlieue et au niveau national à la suite de la percée remarquée de la coalition «Macky 2012».

"Des responsables n'étaient pas suffisamment engagés afin de faire un travail à la base. Et à vrai dire, c'est la campagne du PDS la plus nulle à laquelle moi j'ai assistée parce que certains ne se sont pas donnés à fond", a décrié le directeur général de l’Office pour l’Emploi des Jeunes de la Banlieue (OFEJBAN).

Il est d’avis que «le score ne reflète pas les réalisations de Wade». Et, selon lui, sur le plan de communication, le PDS et les FAL ont lamentablement pêché. "Au niveau local comme central, on a noté un échec du point de vue de la communication. Même pour les débats, on prenait des gens qui donnaient l'impression d'être des novices dans le parti. Il fallait juste s'appuyer sur les réalisations de Wade dans la banlieue pour vendre son image", a déclaré le responsable libéral de Pikine.

Dans le même ordre d'idées, Boubacar Bâ a évoqué le phénomène des «politiciens mathématiciens» qui sont très forts en calculs politiques en ce second tour de la présidentielle sénégalaise. Selon lui, «ces politiciens mathématiciens» font le profil bas et se tiennent prêts à quitter le navire libéral pour rallier la coalition de Macky Sall. «Cette manière de faire est de la trahison. Et il faut que les gens cheminent avec Me Wade jusqu'à la fin", a-t-il déclaré avant d'exhorter les autres responsables à descendre sur le terrain en quittant leurs bureaux climatisés".

Dans la foulée, le DG de l’OFEJBAN a dénoncé le laxisme et pire encore la trahison de hauts responsables qui ont tout eu grâce au régime d’Abdoulaye Wade et qui aujourd’hui croisent les bras ou cherchent à transhumer.

Abdoul K. Diop (Correspondant dans la banlieue)

Lundi 5 Mars 2012 - 01:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter