Sénégal-Tunisie : 25 ans de déconvenue contre les «Aigles de Carthage»



Sénégal-Tunisie : 25 ans de déconvenue contre les «Aigles de Carthage»
Les Lions du Sénégal ont encore raté le coche face aux Aigles de Carthage dans un match officiel, échouant une nouvelle fois à vaincre le signe indien depuis 25 ans, avec la victoire 1-0 obtenue en 1989 à l’occasion des éliminatoires de la CAN 1990.
Depuis ce succès réalisé grâce à un but de Thierno Youm qui a suivi un succès éclatant (3-0) lors de la manche aller au stade Léopold Sédar Senghor, la Tunisie réussit toujours à contrarier les plans sénégalais.

Ainsi, à l’instar de cette victoire intervenue dans la dernière minute du temps additionnel, au stade olympique de Monastir, les Aigles de Carthage avaient aussi réussi à contrarier les plans des Sénégalais lors de la phase finale de la CAN 2008 à Tamale (Ghana).

Le Sénégal menait après des buts de Bayal Sall et Diomansy Kamara jusqu’à la dernière minute de la rencontre, l’instant où surgit un boulet de canon de Mejdi Traoui, qui mit fin au rêve de succès du Sénégal lors de son premier match.

Et dans cette compétition d'ailleurs, le Sénégal ne se relèvera jamais de ce but égalisateur (2-2) puisque quelques jours après, il baissait pavillon devant l’Angola (1-3), avant de rentrer après un autre nul contre l’Afrique du Sud (1-1).

Quatre ans plus tôt, en Tunisie, le Sénégal, arrivé en grandissime favori, n’avait pas encore réussi à se sortir du brouillard de Radès et du jeu en mouvement tunisien.

Au finish, un petit but de Jawhar Mnari à la 66-ème minute et une grosse polémique. A l’arrivée, c’est encore la Tunisie qui élimine le Sénégal et se qualifie en demi-finale de sa CAN, qu’il a finalement remportée.

En 2002, au plus fort de la puissance des Lions finalistes de la CAN et quarts de finaliste de la coupe du monde de la même année, les Aigles de Carthage (0-0) ont résisté à une équipe de ‘’coiffeurs’’ présentée par Bruno Metsu dans la touffeur de Kayes.

Après avoir réussi à battre l’Egypte et la Zambie sur le même score de 1-0, le technicien français décédé l’année dernière, a mis une équipe bis pour reposer ses cadres.

La Tunisie a d’ailleurs raté un penalty au cours de cette rencontre.
A Dakar vendredi comme à Monastir ce mercredi lors des éliminatoires de la CAN 2015, les Lions ont été dominateurs et ont eu les occasions pour faire la différence.

Si dans la capitale sénégalaise l’arbitre gabonais a joué aux sapeurs pompiers pour les Aigles de Carthage, ce mercredi, le sifflet mauricien qui faisait l’objet de toutes les suspicions a certainement sorti une de ses meilleures performances.

Mais cela n’a pas suffi, car un but assassin de la dernière minute des arrêts de jeu est venu annihiler les efforts des Lions dans un match où la Tunisie ne s’est procuré aucune occasion en seconde période.

Si avec Youssef Msakni et Whabi Khazri, les Aigles de Carthage ont eu des opportunités en première période, il reste qu’ils n’ont jamais paru en position de l’emporter sur cette rencontre jusqu’à ces deux corners des derniers instants de la partie.

Et en plus de déloger le Sénégal (7 points +3) de la première place, la Tunisie (10 points +3) le pousse à un duel épique contre l’Egypte pour la 2-ème place qualificative à la CAN 2015 au mois de novembre prochain.

APS

Vendredi 17 Octobre 2014 - 11:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter