Sénégal-journées sans pain: les boulangers desserrent l’étau

La Fédération nationale des boulangers change de fusil d’épaule. Après des négociations avec le ministre du commerce Mamadou Diop Decroix, les boulangers ont décidé d’interrompre provisoirement leur mot d’ordre de grève. Ils font un service minimum pour ne pas faire souffrir les populations. Ainsi, à partir de ce mardi 13 janvier, le pain sera disponible à une quantité réduite en attendant que les boulangers trouvent une solution consensuelle avec le gouvernement sur leurs préoccupations.



Kiosque de pain
Kiosque de pain
Au sortir de sa rencontre avec le ministère du commerce, la Fédération Nationale des Boulangers du Sénégal (FNBS) a décidé de suspendre provisoirement son mot d’ordre de grève déclenché depuis le samedi 10 janvier. Les deux parties se sont retrouvées ce lundi 12 janvier au siège de la Confédération Nationale des Employeurs du Sénégal (CNES).

Les boulangers ont expliqué leur décision par le fait que "l’Etat a fait preuve de sa volonté de discuter pour examiner les préoccupations des boulangers". Ainsi, la FNBS a demandé à tous les boulangers membres de la fédération de produire du pain à partir de ce mardi 13 janvier. En attendant qu’une solution soit trouvée avec le gouvernement, les boulangers ont décidé de faire un service minimum. Ils ont, à ce propos, envisagé de maintenir le prix de vente initial (175F cfa la baguette) et non les nouveaux prix fixés par le ministère du Commerce (150F cfa pour la baguette de 210g et 80F cfa pour celle de 115g). Ils n’excluent pas une éventuelle réduction du prix mais, ont-t-martélé, "les 25f cfa de moins dont parle Mamadou Diop Decroix ne nous (les) arrangent pas".

Evoquant les baisses notées dans certaines régions, Amadou Gaye, président de la FNBS a invité le Ministre à considérer le poids du pain produit dans ces régions depuis qu’elles ont baissé le prix. "Le ministre parle de la réduction des prix du pain au niveau des régions de Saint-Louis et de Kaolack, cependant il a oublié de mentionner le poids du pain dans ces régions. 170g est le poids de la baguette qui se vend à 150F cfa à Kaolack. En ce qui concerne la région de Saint-Louis, un consensus a été trouvé par les boulangers". Selon Amadou Gaye "des propositions ont été faites par les boulangers lors de la rencontre d’hier avec le ministère du commerce. Ainsi, on (la FNBS) attend de Mamadou Diop Decroix qu’il respecte ses engagements".


Ndéye Maty Diagne (Stagiaire)

Mardi 13 Janvier 2009 - 12:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter