Sénégal: la justice interdit l'usage de l'image du président

La justice sénégalaise interdit à la coalition présidentielle d'afficher les photos du président Macky Sall dans le cadre de la campagne pour les élections législatives du 1er juillet. Une décision rendue vendredi 22 juin, et qui fait suite à un recours déposé par des opposants. Ils estimaient que la présence de l'image du chef de l'Etat sur les affiches de la coalition présidentielle constituait « une rupture de l'égalité entre les listes et les candidats aux élections législatives » et « une violation manifeste et flagrante de la Constitution ».



Sénégal: la justice interdit l'usage de l'image du président
C’est un véritable casse-tête pour la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakkar. À une semaine de l’élection législative, comment faire disparaître des affiches de la coalition la photo du président sénégalais ?
La décision de la cour d’appel de Dakar est pour le moins contrariante pour les alliés de Macky Sall. Alors que ceux-ci ont commencé à faire campagne sur le thème d’une majorité à donner au président, la cour leur a signifié que l’utilisation de l’image du chef de l’Etat dans la compétition pour les législatives était interdite.
Cette décision de la cour d’appel s’appuie en partie, selon nos sources, sur une décision de 2001 du Conseil constitutionnel sénégalais. Saisi à l’époque d’un cas similaire, concernant l’image d’Abdoulaye Wade imprimée sur des bulletins de vote des législatives, le Conseil avait alors réaffirmé le principe d’égalité entre partis et coalition.

Il avait estimé qu’aucun parti n’avait le droit d’utiliser l’image du président au cours d’une élection à laquelle celui-ci n’était pas candidat. Les responsables de la coalition d’opposition Bokk Gis Gis, à l’origine de la requête qui vient d’être examinée, se félicitent de cette décision de justice qui va, selon eux, dans le sens du renforcement de la démocratie.

RFI


Dimanche 24 Juin 2012 - 13:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter