Sénégal : les droits d’inscriptions haussent dans les universités

Ce n’est sans doute pas la nouvelle qu’attendaient les étudiants. Même si cette fois on ne parle pas de 150.000 FCFA comme lors des premières propositions des membres de la Concertation Nationale sur l’Avenir de l’Enseignement Supérieur (CNAES), les étudiants vont tout de même débourser plus pour valider leurs inscriptions pour l’année universitaire à venir.



Sénégal : les droits d’inscriptions haussent dans les universités
 Faisant le point sur les droits d’inscription dans les universités sénégalaises, le ministre de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane annonce que pour l’année prochaine, l’étudiant en licence 1 va payer 25.000 FCFA, celui de licence 2 30.000 FCFA et celui de licence 3 35.000 FCFA. A cet effet, poursuit-il, les étudiants en Master 1 devront débourser 50.000 FCFA, tandis que ceux du master 2 payeront 60.000 FCFA et ceux dans une formation doctorale devront s’acquitter de 75.000 FCFA de droit d’inscription.
 
M. Niane a toutefois soutenu dans les colonnes du quotidien « L’as » que « ces taux sont raisonnables et supportables par tout le monde, et sont très loin des taux qui nous ont été annoncés et qui ne reposaient sur rien ». Il ajoute néanmoins que « c’est à nous de bien gérer ces montants et de permettre à ce que les universités les utilisent de la meilleure des façons possibles ».


Vendredi 16 Août 2013 - 11:55


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter