Sénégal : polémique autour d’un message de Wade à Macky Sall

La polémique enfle au Sénégal au sujet d’un fameux message transmis par l’ex-président de la République Maître Abdoulaye Wade, à son successeur Macky Sall, par l’entregent de Youssou Ndour.



Sénégal : polémique autour d’un message de Wade à Macky Sall

Abdoulaye Wade a-t-il transmis un message à Macky Sall par le biais du ministre-conseiller Youssou Ndour ? C’est la question que se posent les Sénégalais et à laquelle Leral apporte une réponse.

Négatif ! Du moins, c’est ce qu’indique le site qui reprend un communiqué signé du chef de Cabinet d’Abdoulaye Wade, apportant un démenti aux propos prêtés par Youssou Ndour qui soi-disant, avait un message de l’ex-Président pour Macky Sall.

Selon le communiqué, « Youssou Ndour, ministre-conseiller de Macky Sall, a annoncé à la presse qu’il avait été porteur d’un message de Maître Abdoulaye Wade au Président Macky Sall. Le Cabinet du Président Wade s’inscrit en faux contre une telle affirmation. Le Président Wade n’a jamais chargé M. Youssou Ndour d’un message quelconque. Le Président Wade et M. Youssou Ndour se sont parlés une seule fois le dimanche 20 avril et M. Ndour avait bien rendu compte de l’évènement en disant que c’est lui qui a appelé le Président Wade à l’initiative de M. Serigne Mbacké Ndiaye et que l’échange a porté sur des généralités. Ce qui est la stricte vérité. Par la suite M. Serigne Mbacké Ndiaye a téléphoné plusieurs fois le jeudi 24 pour demander que le Président Wade rappelle d’urgence M. Youssou Ndour. Se doutant d’un montage en cours le Président Wade n’a pas appelé M. Youssou Ndour. L’affirmation de ce dernier est donc pure invention d’un Monsieur qui veut se donner de l’importance ».

Un démenti ainsi apporté, selon Leral, par le chef de Cabinet du Président Abdoulaye Wade, qui, faut-il le rappeler, est rentré au Sénégal vendredi, après près de deux ans passés en France. Son retour est d’ailleurs au centre des débats au Sénégal où les populations traversent une crise sans précédent, avec notamment une baisse conséquente promise des prix des denrées de première nécessité qui tarde à se concrétiser.


Afrk

Dimanche 27 Avril 2014 - 18:37




1.Posté par essis abosso le 27/04/2014 21:17
l'entreprise DIASPORACOM offre aux ivoiriens de la diaspora la possiblité d'acheter des terrains a batir sur une parcelle de 19 hectares exclusivement reservé aux ivoiriens de l'etranger!

les terrains disponibles sont de 500m2 à des tarifs bien etudiés pour que chaque membre de la diaspora aie un bien immobilier au pays!

toutes nos transactions se passent par actes notarié pour securiser votre investissement!

nous disposons aussi de maisons sicogi et sogefia à vendre.

egalement des maisons et villa inachevées et bien construites pour ceux qui veulent y aller vite!

aussi nous disposons de parcelle à lotir et recherchont financier! excellent retour sur investissement:30% des lots revenant aux financiers comme renumeration!

nous sommes ouverts à toutes propositions pour une collabiration mutuellement fructueuse!

contactez mr.essis abosso: +225.07.71.11.13

2.Posté par shauffies le 28/04/2014 11:43
ces gens sont des idots.....wade se prend encore pour le president de la republique.....soyons serieux les gens ont bien fait de lui rappeler le comportement de diouf senghor......j'aurai compris qu'un Karim se comporte ainsi....à un certain age plus les betises que tu as provoquées dans ce pays wade ferait mieux de se tenir tranquille....eh oui il sent le soutien de la classe maraboutique qui a toujours bénéficié de ses largesses....pire il songe à un scenario khoméni....mais ce mec est-il serieux?pourquoi justement ne pas le poursuivre pour certains crimes?DIEU sait qu'ils n'en manquent pas.....

3.Posté par Abdoulaye Yaya Nguett le 30/04/2014 20:43
toutes ces crises on été bien sur le Sénégal pendant que le maître Wade était au pouvoir , le PDS a donc connu toutes ces revendications et manifestations , notamment hausse des prix , retard des salaires ,problème d'eau ou courant...
Alors il suffit de ne pas gêner le pouvoir actuel ,afin de respecter les textes ,par ailleurs Wade ne peut pas dire qu'il est le seul donneur des leçons au Sénégal. On lui dit bonne arrivée et qu'il sollicite aux autorités selon les règles de la loi et le respect des institutions .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter