Sénégal - "pratiques abusives" des banques: une association pour dire non

Des intellectuels unissent leurs forces pour défendre les usagers des banques. Ils ont mis sur pied une structure dénommée Association Sénégalaise des Usagers de la Banque (ASUB). Ils réclament un plan sésame du secteur bancaire et entendent mener une bataille contre toute forme de «délinquance bancaire» et faire bénéficier des services de qualités aux usagers. Ces intellectuels l’ont fait savoir ce samedi 18 avril au cours d’une conférence de presse.



Sénégal - "pratiques abusives" des banques: une association pour dire non
Des intellectuels et hauts cadres sénégalais veulent veiller aux intérêts des clients des banques. Ainsi, ils ont créé l’Association Sénégalaise des Usagers des Banques (ASUB). Selon son président, Saliou Sarr «les pratiques bancaires sont parfois injustes et donnent souvent lieu à un enrichissement sans cause des banques pour la simple raison que certains frais débités aux clients ne sont justifiés par aucune prestation». Il a indiqué que «les ponctions opérées indûment sur les personnes physiques et morales pénalisent lourdement l’économie nationale en réduisant l’épargne, et en diminuant les fonds propres des entreprises».

Par ailleurs, l’ASUB réclame la suppression de tout agio sur les comptes dormants et la mise sur pied d’un plan sésame dans le secteur bancaire sénégalais. Ce, par la réduction d’au moins 50 % des taux d’intérêts appliqués aux comptes des clients du 3e âge qui, d’après elle, ont beaucoup contribué à la consolidation du système bancaire. Ces défenseurs des usagers de la banque ont fait savoir que leur intervention ne sera pas une confrontation, elle sera pacifique. Ils ont ainsi tendu la main aux associations de défenses des consommateurs pour bien défendre les intérêts des usagers de la banque.



Mame Fatou Faty (Stagiaire)

Samedi 18 Avril 2009 - 20:25




1.Posté par Gaye le 19/04/2009 13:41
Quels sont vos contacts et coordonnées pour vous joindre? je salue l'initiative qui est très louable et qui vient à point nommé. Cependant, j'ai une inquiétude, quand vous dites que : "votre intervention ne sera pas une confrontation" Quand on s'élève contre une injustice ou une pratique non orthodoxe, on est obligé de se confronter avec les auteurs de tels faits à mon avis. Alors, l'avenir nous édifiera sur la méthode que vous allez préconiser. Les associations de consommateurs ont toujours été là, elles n'ont jamais pu rien faire en dehors de tapages médiatiques qui ne profitent d'ailleurs qu'à ses dirigeants. Par conséquent, vous devez innover en usant et en s'appuyant sur d'autres moyens et voies de droit, autrement, c'est un combat perdu d'avance car, vous affrontez des institutions très puissantes qui ont l'appui et l'aval de l'Etat. Quand bien même, bon courage et bonne chance.

2.Posté par ASUB le 20/04/2009 14:00
Gaye,
Vos propos sont pertinents. Nous prenons note et vous assuront de faire de notre mieux.
Cordialement.

3.Posté par ASUB le 20/04/2009 14:03
Voici notre adresse de messagerie électronique pour tous ceux qui veulent nous contacter.
asubsiege@gmail.com

4.Posté par Claude Porzier le 11/06/2010 06:33
Le 22 mars 2010 j'ai réalisé un transfert d'argent du ma banque à la Ecobank Senegal pour la quantité de 2495 euros. A peine réalisé ce transfert je me suis aperçu de plusieurs choses:

1) Que j'avais été victime de la fameuse arnaque connue comme 2159 (je crois), mais cela n'est imputable qu'à moi et je ne reproche donc rien à personne.

2) Mais là où les choses se compliquent c'est qu'en même temps, le soir même du transfert, je me suis rendu compte qu'au lie de marquer numéro de compte correcte j'avais écrit le numéro de la succursale où avait été ouvert le compte.

3) J'ai averti immédiatement ma banque qui a son tour a envoyé à travers e son bureau international un demande de congélation d ses fonds. Pour ma part j'ai également envoyé la même demande par courrier électronique à l'unique adresse de la banque qui apparaissait dans sa page web demandant la même chose, mais aucune de deux réclamation n'a reçu de réponse, je ne sais si par mission ou par complicité, Toujours st-il que la banque a rectifié d'elle même le n° de compte t a abonné l'argent dub transfert à ce compte. Je me demande alors à quoi sert le N° de compte.

4) Après avoir été informer par ma banque de la NON Réponse du Sénégal j'ai téléphoné par 3 fois d'abord à la dite banque une fois on m'a raccroché au nez, la deuxième on m'a fait attendre au moins 40 minutes sans me prêter la moindre attention, et e désespoir de cause c'est moi qui ai raccroché et la troisième, j'ai réussi à avoir au bout du fil à Mme. Lo Codou qui est apparemment la responsable du service des virements étrangers qui m'a demandé de lui envoyé les informations et les documents que j'avais en ma possession, ce que je fis immédiatement le jour même et j'ai reçu 2 courriers laconiques, l'un qui disait qu'elle allait enquêter l'autre le jour suivant qui me disait qu'après vérification elle n'avait trouver aucun problème et que l'argent avait donc été déposé en bonne et due forme et que le titulaire du compte en avait disposé et qu'en conséquence elle ne pouvait rien faire.

5) Je lui envoyé deux courriers protestant ctre ct état de chose sans obtenir la moindre réponse.

6) J'ai réussi par internet d'obtenir le nom du responsable de l'audit et de la lutte contre les fraudes dans la banque: M. Boubacar Celliou à qui j'ai téléphoné et qui m'a répondu que s le nom et l'adresse étaient correctes c'était suffisant pur faire le dépôt même si le N° de compte était incorrecte. (Je me demande alors à quoi ça sert d'avoir un N° de compte) et il m'a demandé de lui envoyé tout le dossier par la poste (l n'a pas voulu me donner son email) . Ce que j'ai fait le mardi 2 juin dernier.

Je ne sais si vous êtes en mesure de faire quelque chose où si quelqu'un peut me dire à qui je dois m'adresser pour obtenir satisfaction.

Merci d'avance.

5.Posté par Claude Porzier le 11/06/2010 06:47
Je viens de lire l'article sur la corruption, mes déboires viennent à point nommé dans ce cadre et il serait peut-être intéressant de faire suivre mon commentaire à Mme. L'ambassadrice de USA au Sénégal. Je vous en remercie à l0avance. Et je susis dans la meilleure disposition poir vous envoyer tous les documents relatifs à cette affaire et à bien d'utre si vous le vouler..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter