Sénégal-prix du pain : l’Etat baisse, les boulangers réprouvent

Le prix du pain va chuter. Cela a été décidé à la suite d’une étude technique et une concertation avec les acteurs. La commission chargée d’étudier les conditions de la baisse du prix a prévu une baisse de 10%. Les baguettes de 210g et 115g vont ainsi se vendre respectivement à 150 FCFA et 80FCFA si bien entendu le Ministre du commerce l’approuve par arrêté. Cependant cette mesure ne rencontre pas l’assentiment des boulangers qui fixent leurs conditions.



L'Etat décide de baisser le prix du pain, les boulangers rouspètent et menacent
L'Etat décide de baisser le prix du pain, les boulangers rouspètent et menacent
Le pain va connaitre une baisse de 10% dans les jours à venir. la baguette de 210g va se vendre à 150FCFA alors que celle de 115g va coûter 80FCFA. La mesure a été annoncée ce mardi 6 janvier à l’occasion d’une conférence de presse tenue à la gouvernance de Dakar. Les associations de consommateurs, les représentants de boulangers et du chef du service technique régional ont pris part à cette rencontre.

Le chef du service technique régional, Ousseynou Keita a indiqué que «cette baisse du prix du pain a été faite à partir d’études techniques basées sur des calculs rigoureux et sur des paramètres. Mais aussi, après une concertation avec le comité des boulangers». La baisse sera effective dans les prochains jours après son acceptation par le ministre du commerce, Mamadou Diop Decroix, a-t-il précisé.

Cette décision n’a pas, toutefois, eu l’assentiment des boulangers. «Nous nous sommes préparés à cette baisse dés que le président de la République l’a annoncé lors de son discours. Seulement, une réduction du prix du pain devrait d’abord passer par la baisse du prix de la farine sur le marché national» a soutenu, le représentant des boulangers du Sénégal, El Hadji Niang. Il a fortement dénoncé cette mesure. «L’Etat a mis les charrues avant les bœufs. Le service technique chargé de cette baisse devait se réunir avec le secteur des boulangers avant d’effectuer cette baisse», a-t-il rouspété.

Les boulangers ont, aussi, soulevé les problèmes de monnaie auxquels ils sont confrontés et que ces nouveaux prix vont certainement aggraver. El Hadji Niang a martelé que " la raréfaction des pièces de monnaie rouges constitue un problème pour les boulangers. Le secteur des boulangers est fatigué, on est en train de marcher sur des cadavres pour satisfaire la population». Et Saïd Hadnane (représentant des anciens boulangers) de lui emboîter le pas en proposant « 100FCFA pour la baguette de 115g».

«C’est un problème que nous pose souvent les clients et les boulangers. Les pièces rouges sont difficiles à trouver et la monnaie crée souvent des disputes entre ces deux parties» a reconnu le président de l’Association des consommateurs du Sénégal (ASCOSEN), Momar Ndao. Par ailleurs, le défenseur des consuméristes s’est félicité de la décision prise par l’Etat. Il a souligné que «c’est un pas décisif en vue d’une baisse totale des denrées de premières nécessités. Nous pensons que le prix du pain pourrait aller à 125FCFA, prix qui correspondrait à la réalité».

Le comité des boulangers du Sénégal qui n’approuve guère les mesures de réduction du prix du pain compte tenir une assemblée générale le 9 janvier 2009 à 11heure à son siège à Guédiawaye.

Ndèye Maty Diagne (Stagiaire)

Mardi 6 Janvier 2009 - 17:58




1.Posté par DU PAIN le 12/06/2014 20:55
Salut
le prix du pain a baissé au Sénégal, le PEUPLE Y dit ouf , le Souverain pense à nous, et nous saurons penser à Lui.Il pouvait diminuer plus, mais les lois du marché l'en en empêche, on ne baisse pour baisser, on baisse pour mieux équilibrer les balances ou la balance économique.Malgré tout le PEUPLE dit: MERCi
BB: 773055545 Thiès Sénégal
Ps: A qui veut leu leu, nous ne sauront être la maheude dans germinal de EMILE ZOLA, mais YAYE DARO dans .............

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter