Sénégal-réduction du prix du riz: "une vraie fausse baisse" selon Moustapha Tall

La baisse annoncée par le ministre du commerce Mamadou Diop Decroix sur le riz est une vraie fausse baisse. C’est l’avis du Mouvement des importateurs et commerçants des denrées de première nécessité (MIC/DPN). Annoncée pour le 10 janvier 2009 par le chef de l’Etat et le ministre du commerce, cette baisse n’est toujours pas effective sur le marché, ce qui est souvent à l’origine de la grogne des consommateurs.



Sénégal-réduction du prix du riz: "une vraie fausse baisse" selon Moustapha Tall
La baisse des prix des denrées annoncée par le chef de l’Etat le 31 décembre et confirmée par le ministre du commerce le 07 janvier tarde encore à se faire sentir dans les marchés. En effet, à en croire le président du Mouvement des importateurs et commerçants des denrées de première nécessité (MIC/DPN) Moustapha Tall, c’est parce que «la baisse n’est pas très importante au niveau du riz parfumé. Elle est de 10 à 15 f par kilogramme».

Le président et importateur de riz confirme ainsi ce qui se susurrait sur la réduction des prix des denrées de première nécessité. Sur les ondes de la RFM, il a indiqué que «la baisse est plus importante pour le riz non parfumé alors que généralement les dakarois ne le consomment pas». Selon le président du MIC/DPN, «le riz non parfumé est plus consommé dans les régions».

Par ailleurs, Moustapha Tall a souligné que «les importateurs vendent leurs produits à perte à cause de la pression de l’Etat ». Pour étayer ses propos il a évoqué les engagements des commerçants vis-à-vis de leurs fournisseurs et des banques. Le président du MIC/DPN a, en outre, soutenu au micro de nos confrères que «les importateurs ne courent pas le risque de perdre le marché du riz face à la rude concurrence qui sévit».


Ndèye Maty Diagne (Stagiaire)

Lundi 2 Février 2009 - 14:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter