Senoussi, ancien bras droit de Kadhafi, devrait être jugé en Libye

La Cour pénale internationale a donné son feu vert à la Libye pour juger Abdallah al-Senoussi, l'ancien chef des services de renseignement de Mouammar Kadhafi. En réponse, l'avocat de M. Senoussi a annoncé son intention de faire appel de cette décision. Il craint une « inévitable peine de mort » si son client est jugé sur le sol libyen. Dans un premier temps, la CPI avait engagé des poursuites, mais Tripoli avait également demandé de pouvoir juger son ressortissant sur son propre territoire. Après examen, la Cour a estimé que la Libye remplissait les conditions pour ce faire. Ci-dessous, les précisions de Fadi el-Abdallah, le porte-parole de la CPI.



Senoussi, ancien bras droit de Kadhafi, devrait être jugé en Libye
"La Cour pénale internationale ne remplace pas les autorités nationales mais les complète, et seulement au cas où il y a une incapacité ou une absence de volonté de poursuivre les suspects au niveau national".

58___cpi___son_pp_sur_senoussi__.mp3 58_-_CPI_-_Son_PP_sur_Senoussi_-.mp3  (399.56 Ko)



Rfi.fr

Dimanche 13 Octobre 2013 - 12:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter