Sentant sa mort, Falaye Baldé parla à son fils Ama



Sentant sa mort, Falaye Baldé parla à son fils Ama

Tel "le laboureur et ses enfants" dans la célèbre "Fable" de Jean de La Fontaine,  le champion aux 137 combats dont une (1) seule défaite et deux (2) matchs sentant sa fin proche, fit venir son fils Ama Baldé à qui il confia de précieux conseils, quatre (4) jours avant cette date fatidique du 22 octobre 2013.

Ama, le fils cadet de Falaye Baldé révèle ce que son père lui a dit avant de mourir.« Sois ouvert et ne sous-estime personne. Reste humble et traite les gens avec respect. Un lutteur doit être humble et social. Si tu peux aider quelqu’un, fais-le de manière naturelle et sincère » recommande le défunt père à son fils qui dit. « J’ai perdu un être cher, mais je pense que ce sont mes voisins qui ont de plus perdu, un père et un grand-père. Il était l’ami de tout le monde ici. Il m’a rassuré, avant de prier pour moi. C’était notre dernière conversation. Il avait vu sa mort venir et je lui suis très reconnaissant ».

Décédé des suites d’une courte maladie mardi dernier à l’hôpital Fann, feu Ousmane plus connu sous le nom de Falaye Baldé repose depuis hier au cimetière musulman de Pikine. 


Jeudi 24 Octobre 2013 - 13:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter